Voir tout
Voir tout
Étape

5

Mercredi 08
Mai 2024

178 km
Dénivelé 1.700 m

Départ dans

J ::

Genova -

Lucca

profil

carte

informations techniques

Troisième étape pour les coureurs rapides. Le peloton file le long de l’Aurelia de Gênes à Camaiore, en passant par Rapallo, Sestri Levante, Sarzana, Carrara et Massa. L’approche de Lucques se fait par le Val Freddana avec Montemagno comme seul relief au départ.

  • profil
  • carte
  • informations techniques

infos touristiques

Ville de :

départ
arrivée

Genova



Vue d’ensemble

Gênes, ville du nord de l’Italie et capitale de la Ligurie, est un joyau unique entre mer et montagne.

La ville, bien reliée à Milan et très proche des Alpes, est l’un des principaux ports de la Méditerranée et cache un patrimoine de toute beauté à explorer.

La douceur du climat est parfaite pour des vacances ou une escapade citadine à vivre toute l’année, parmi les anciens villages balnéaires, les parcs, les bâtiments historiques du patrimoine de l’Unesco, les boutiques historiques qui préservent les savoirs et les saveurs du passé : une cuisine authentique riche de tradition et des chemins de randonnée qui mènent à la découverte des fortifications génoises, entourées de verdure mais toujours avec une vue imprenable sur la mer !

Gênes est une de ces villes auxquelles on ne s’attend pas, qui fait tomber amoureux ceux qui choisissent de la découvrir et qui reste dans votre cœur.

Gastronomie

Gênes est une ville à goûter. Sa tradition culinaire a des racines anciennes et révèle le caractère du territoire et l’habileté de ses habitants qui ont su inventer une cuisine authentique, savoureuse et attrayante, à partir d’ingrédients simples.

En se promenant dans le centre historique, impossible de résister à la tentation d’un morceau de focaccia génoise, un vrai délice pour le palais, idéal pour une collation à tout moment de la journée !

A l’heure du déjeuner rien de tel que de s’arrêter dans l’une des anciennes sciamadde (le terme vient de “flamme” et identifie l’ancienne friterie de rue avec four à bois), où l’on peut déguster de délicieuses spécialités comme la farinata, à base de farine de pois chiche et cuite au feu de bois four, anchois farcis, frisceu (savoureux beignets salés à base de pâte) et de nombreuses tartes aux légumes.

A l’heure du dîner, il existe de nombreux restaurants où vous pourrez passer la soirée et déguster les spécialités de la cuisine génoise, tout d’abord le pesto, le roi incontesté de la cuisine locale, qui a ici une saveur unique, également grâce basilic DOP.

Et si après l’avoir goûté, vous ne pourrez plus vous en passer, les occasions d’assister à des cours et cours de cuisine sont nombreuses pour apprendre tous les secrets pour préparer un pesto comme un vrai génois !

La cuisine génoise typique est également riche en plats de poisson, comme le cappon magro, une salade de poisson pittoresque et appétissante ; le stockfish est excellent à la fois “accomodato” (ragoût avec pommes de terre, olives et pignons) et sous forme de salade, appelée brandacujun. Et puis les anchois, préparés de mille façons différentes !

Pour finir sur une note sucrée, ne manquez pas la pànera, un parfait typique au café et la pandolce génoise, un dessert typique de Noël que l’on trouve toute l’année dans les pâtisseries !

Boissons

La Ligurie est une bande de terre entre mer et montagne, avec des terrasses surplombant la mer, perchées sur les coteaux : la viticulture dans cette région mérite le surnom d’« héroïque » pour la passion et la ténacité qu’elle requiert. Les vins sont l’expression du terroir. Les vins les plus représentatifs, Vermentino et Pigato, sont incontournables sur la table. Le premier a une couleur intense et un arôme délicatement doux, un excellent accord avec les légumes et les poissons. Le Pigato, qui se marie avec les entrées, a un goût plus fort et fruité. Le Vermentino est produit dans toute la Ligurie avec différentes accentuations et nuances dues aux différents sols, tandis que le Pigato est principalement produit dans la Riviera di Ponente, à Finale, Albenga et à Riviera dei Fiori. Depuis quelques années, certaines entreprises viticoles ont recommencé à produire des vins blancs également dans les vallées génoises.

Lieux d’intérêt

Gênes est une ville à découvrir qui offre de nombreuses possibilités de visites et d’itinéraires entre art, culture, traditions, mer et nature. 

Centre historique

Le centre historique de Gênes est un dédale de ruelles étroites, les caruggi, où il est étonnant de se perdre le nez en l’air, parmi les anciens palais, les églises romanes et baroques, les galeries d’art, les charmantes places et les boutiques d’artisans qui préservent encore les emplois de le passé.

Pour profiter d’une vue à 360° sur le centre historique, ne manquez pas l’ascenseur de la liberté qui mène du centre-ville à Spianata Casteletto, une magnifique terrasse panoramique où le regard peut se perdre entre les toits d’ardoise, les terrasses, les tours, les dômes des églises jusqu’à plonger dans le bleu de la mer.

I Palazzi dei Rolli

En 1576, le Sénat de la République de Gênes créa les listes, les “Rolli degli alloggiamenti pubblici” qui comprennent les palais nobles les plus prestigieux de la ville. Comme il n’était pas possible d’accueillir des visites d’État au Palazzo Ducale, à la fois pour des raisons politiques et logistiques, les propriétaires des palais inclus dans les listes étaient obligés d’accueillir des visites d’État à tour de rôle et de prendre en charge toutes les dépenses des représentants.

Le modèle d’hospitalité publique créé à Gênes est unique : grâce à ses hôtes internationaux, comme le célèbre peintre flamand Peter Paul Rubens, qui a célébré ces palais dans un livre à succès publié à Anvers, Gênes est devenue célèbre dans toute l’Europe pour la qualité de ses architectures et pour son art de vivre raffiné et de haut niveau. En 2006, les 42 palais Rolli ont été intégrés au patrimoine de l’Unesco.

Musées

Gênes présente une offre riche et variée de musées, ainsi qu’un patrimoine culturel de la plus haute qualité. Des découvertes archéologiques, des modèles naturalistes, des documents historiques extraordinaires et des chefs-d’œuvre d’art évoquent des époques glorieuses et des personnages historiques célèbres – Colombo, Rubens, Van Dyck, Paganini – qui relient les événements des époques moderne et contemporaine.

Dans la Via Garibaldi, vous trouverez les musées Strada Nuova. Tous réunis en un seul itinéraire, ils font partie du centre historique, site du patrimoine de l’Unesco : Palazzo Bianco, Palazzo Rosso et Palazzo Tursi. La grandeur et le raffinement des résidences baroques génoises se reflètent également dans le Musée du Palais Royal (Museo di Palazzo Reale) et la Galerie nationale du Palazzo Spinola di Pellicceria, où l’on peut admirer de riches collections de peintures avec des portraits de l’aristocratie génoise réalisés par Rubens et Van Dyck parmi les meubles d’époque, l’argenterie, l’ameublement et les tapisseries.

Le Castello d’Albertis, musée de la culture du monde, conserve de riches collections ethnographiques dans un suggestif château néo-gothique avec une vue magnifique sur la ville. Le Galata est le musée maritime le plus grand et le plus innovant de la Méditerranée. Les visiteurs peuvent découvrir la relation profonde entre Gênes et la mer, à travers des décors et des reconstitutions interactifs.

Boutiques historiques

L’une des surprises les plus charmantes du centre historique sont les boutiques historiques : ce sont des échopes et des ateliers d’artisans actifs depuis au moins soixante-dix ans parmi lesquelles des pâtisseries, des magasins de vêtements, des bouchers, des antiquaires, des épiceries, des trattorias, des chocolateries, des cavistes, des pharmacies, des papeteries et bien plus encore. À l’intérieur de ces boutiques, vous pourrez admirer des fresques au plafond, des stucs, des étagères, des comptoirs ornés, des machines et outils de travail anciens et des éléments architecturaux surprenants.

Parcs et Villas

Une Gênes inattendue attend ceux qui décident de quitter la côte pour s’aventurer dans la verdure, entre villas et jardins. L’un des arrêts recommandés dans la partie ouest de la ville est Pegli, facilement accessible en train ou par le service Navebus, un bateau qui assure un service régulier depuis le Porto Antico. Dans ce village se trouve la Villa Durazzo Pallavicini, qui abrite le Musée d’archéologie ligurienne. Autour de lui se trouve un exemple parfait de jardin romantique conçu comme un parcours scénique théâtral, avec une spectaculaire allée de camélias, surtout pendant la période de floraison entre février et avril. Encore plus à l’ouest, le magnifique parc de la Villa Duchessa di Galliera est un lieu tout aussi remarquable à visiter.

De l’autre côté, vers l’est, vous trouverez Nervi avec ses villas au coeur des parcs, parmi des essences méditerranéennes et exotiques. Ici, vous pourrez admirer la Galerie d’art moderne de la Villa Saluzzo Serra, avec des œuvres des XIXe et XXe siècles, faisant partie des collections d’art données par les frères Frugone et conservées à la Villa Grimaldi Fassio, et la Wolfsoniana, une galerie dédiée aux arts décoratifs du XXe siècle.

Villages sur la mer

L’ancien village de pêcheurs de Boccadasse est situé non loin du centre-ville. Ici le temps semble s’être arrêté, entre les maisons aux couleurs pastel et les bateaux de pêcheurs sur la plage.

En vous déplaçant vers l’est, vous trouverez Nervi, village de pêcheurs avec sa suggestive promenade Anita Garibaldi, creusée dans les rochers, qui offre des vues à couper le souffle entre le bleu profond de la mer et le vert vif des parcs historiques.

Aquarium de Gênes

27.000 mètres carrés, 70 réservoirs et plus de 12.000 animaux appartenant à 600 espèces différentes : l’Aquarium de Gênes est la plus grande exposition de biodiversité aquatique en Europe.

C’est un voyage à la découverte de la vie sous-marine, parmi les dauphins et les requins, les pingouins et les lamantins, les méduses et les phoques, les poissons tropicaux et les animaux de l’Antarctique.

Le Phare

Le Phare est le symbole de la ville ; avec ses 77 mètres de haut, c’est le plus haut phare de la Méditerranée et le deuxième d’Europe. À l’intérieur du monument, vous trouverez le Musée du Phare, où vous pourrez apprendre l’histoire de ce monument. Ensuite, il y a 172 marches à gravir pour accéder à la première terrasse et profiter d’une vue imprenable sur la ville.

Porto Antico

Redessiné par Renzo Piano en 1992, le Porto Antico, l’ancien quartier portuaire de la ville, est aujourd’hui une belle place sur la mer pour les Génois et les touristes.

La région offre de nombreuses occasions de divertissement et de loisirs, du cinéma aux restaurants, de la patinoire à un agréable apéritif face à la mer.

À l’intérieur de l’espace, en plus de l’Aquarium, les visiteurs peuvent trouver le Bigo, l’ascenseur panoramique, dont la forme et le nom rappellent les anciennes grues manuelles de chargement et la Biosphère, une sphère de verre et d’acier, où l’on peut découvrir la faune et la flore dans les forêts tropicales

Les forts et le Parco Urbano delle Mura (Parc des Murs de la Ville)

Pour les amateurs de trekking, Gênes propose de nombreuses randonnées pour découvrir les anciennes fortifications génoises, construites entre le XVIIIe et le XIXe siècles et le Parco Urbano delle Mura, une zone naturelle qui depuis 2008 protège 617 hectares de collines entre les vallées de Bisagno et Polcevera, les deux vallées principales de Gênes.

Lucca



Vue d'ensemble

Capitale provinciale de la Toscane, Lucques fait valoir sa richesse historique et un centre culturel vivant, animé par des événements importants. Célèbre pour ses murs du XVIe siècle parfaitement conservés, elle se caractérise par de nombreux monuments datant de l’époque où Lucques était l’une des villes les plus importantes du Moyen Âge italien.

Cuisine Locale

La région de Lucques offre une grande variété de merveilles culinaires. Sur la table, on compte parmi les incontournables de la cuisine traditionnelle la zuppa frantoiana, une soupe à base de légumes et d’herbes aromatiques associée à une purée de haricots et à du pain pétri, à assaisonner strictement avec de l’huile d’olive extra vierge fraîchement sortie du moulin. Autre plat typique, servi sur les tables des restaurants et des familles les jours de fête, les tordelli lucchesi (écrits avec un “d” au lieu du “t” habituel) sont des pâtes farcies à la viande et assaisonnées de ragoût de bœuf et de porc. Le printemps s’associe ensuite à la Garmugia, une soupe d’origine noble à base de légumes de saison et de viande hachée. La soupe d’épeautre, très crémeuse, est préparée avec différents types de haricots. Les haricots rouges font partie des présidiums Slow Food.
Les plats principaux les plus connus sont la rovellina (du bœuf dans une sauce aux tomates et aux câpres), la volaille frite et les ragoûts de légumes, simples mais savoureux, accompagnés des vins DOC des Colline Lucchesi et de Montecarlo.
D’autres spécialités se distinguent comme le buccellato, un simple gâteau en forme de pain riche en raisins secs et en anis, et la torta co’ becchi, une pâte courte fourrée de blettes, de pignons, de raisins secs, de pain rassis et d’épices, qu’on trouve également en version chocolatée. Les liqueurs typiques pour conclure agréablement le repas sont la biadina et la china Massagli, au goût légèrement amer et herbacé.

Lieux d'intérêt

On ne peut pas dire que l’on a vu Lucques sans avoir fait le tour des murailles, longues de 4,2 kilomètres et hautes de 12 mètres, qui offrent des points de vue spectaculaires et variés sur les monuments, les églises et les palais de la ville.
La tour Guinigi est un autre symbole incontournable de la ville, avec son jardin de chênes verts au sommet de l’édifice. Pour accéder à la terrasse de cette tour élégante, construite par la noble famille Guinigi, il faut gravir 230 marches.
Au cœur du centre historique, une halte s’impose sur la splendide Piazza Anfiteatro. De forme elliptique unique, elle a été construite sur les vestiges de l’amphithéâtre romain. La place, l’un des lieux les plus emblématiques de Lucques, est entourée de restaurants et de boutiques.
Lucques, joyau de l’art et de la culture et ville-État pendant des siècles, est au carrefour de chemins de pèlerinage historiques, en premier lieu la Via Francigena, avec la Sainte Face, la plus ancienne statue en bois d’Occident, conservée dans la cathédrale de San Martino et célébrée en septembre lors de la “Luminara”, une procession longue et très populaire dans les rues du centre historique, éclairée par des milliers de petites bougies.
Le centre de la ville – dont l’histoire est illustrée au musée de Villa Guinigi et au Palais Ducal, habité par la sœur de Napoléon, Elisa Bonaparte – est la Piazza San Michele, l’ancien forum romain caractérisé par la belle église sur la façade de laquelle se trouve une grande statue en marbre de l’archange Michel.
Lucques est la ville de la musique, de Luigi Boccherini et Alfredo Catalani à son citoyen le plus célèbre et le plus illustre, le grand compositeur d’opéra Giacomo Puccini, dont la maison natale se trouve à Corte San Lorenzo. Elle accueille désormais le musée Puccini, qui, riche en partitions et en costumes des opéras du maestro, est l’un des lieux les plus visités de la ville. N’oublions pas le Palazzo Mansi, un musée national où les visiteurs peuvent revivre la splendeur de Lucques, et le Palazzo Pfanner avec son merveilleux jardin baroque, qui a servi de décor à de nombreux films internationaux.
La Via dei Fossi est une des rues les plus caractéristiques de Lucques. Son fossé, qui date de 1376, servait à défendre la ville et l’eau a ensuite été utilisée pour de nombreux ateliers. Se promener le long de la Via dei Fossi permet de respirer l’esprit populaire et industrieux de Lucques et de découvrir certains de ses lieux les plus intéressants, de la Villa Bottini-Buonvisi du XVIe siècle à la Porta San Gervasio, l’une des deux portes de l’enceinte médiévale encore existantes, en passant par le charmant Jardin botanique du XIXe siècle, qui abrite plusieurs arbres centenaires.

REJOIGNEZ
LA COMMUNAUTÉ
#giroditalia

top sponsor