Voir tout
Loading...
Voir tout

Le dernier vainqueur
hall of fame

2023

Giuseppe
Saronni

Italia

La “Fusillade de Goodwood”, citée en exemple pendant de longues années, est devenu emblématique de la carrière de Giuseppe Saronni, qui s’est ensuite distingué par sa rivalité légendaire avec Francesco Moser. Parmi les nombreux succès du coureur né à Novara mais qui a grandi à Milan, on compte deux éditions du Giro d'Italia (1979, 1983), un Giro di Lombardia (1982) et un Milano-Sanremo (1983). Doté d’un excellent sprint, Saronni a remporté 24 étapes de la Corsa Rosa, le sixième meilleur score dans l’histoire de l’épreuve. Sa victoire au classement général du Giro d’Italia 1979 à 21 ans et 157 jours le place sur le podium des plus jeunes vainqueurs, derrière Fausto Coppi et Luigi Marchisio.

Giri d'Italia
vinti
2
Participations au Giro
13
Victoires d’étapes
24

Les précédents vainqueurs
hall of fame

2023

Franco
Balmamion

Italia
Voir les détails

Surnommé "L'Aquila del Canavese" (L’Aigle du Canavese), Franco Balmamion était un champion précoce, vainqueur du Giro d’Italia dès sa deuxième année professionnelle (1962) avant de signer le doublé l’année suivante. Balmamion était l’incarnation de la régularité, fort dans les montées et les contre-la-montre, à qui il ne manquait qu’une bonne pointe de vitesse. Il n’a jamais remporté une étape lors de ses douze participations à la Corsa Rosa mais il est remonté sur le podium en 1967, seulement devancé par Felice Gimondi. Né en 1940, Franco Balmamion est le vainqueur du Giro d’Italia encore en vie le plus âgé.

2022

Gianni
Motta

Italie
Voir les détails

Treize années chez les professionnels et un Giro d'Italia historique. Après avoir remporté le Giro di Lombardia lors de dès sa première année (1964), Gianni Motta s’est offert l’édition 1966 de la Corsa Rosa en prenant le maillot de leader lors de la 15e étape, Arona-Brescia, et en remportant son duel contre Italo Zilioli. Cette année-là, Motta a également gagné deux étapes, Riva del Garda-Levico Terme et Bolzano-Moena, où il devançait Jacques Anquetil. Lourdement touché à une jambe, l’Italien de Cassano d’Adda n’a plus porté la Maglia Rosa après cette édition victorieuse. Dans ses dernières années de carrière, il a remporté deux autres étapes du Giro, Ravenna-Fermo (1972) et Milano-Iseo (1973).

2019

VITTORIO
ADORNI

Italie
Voir les détails

L’Italien Vittorio Adorni est une légende du cyclisme, vainqueur du Giro d’Italia en 1965. Passé professionnel en 1961, il a signé de nombreux exploits sur les routes de la Corsa Rosa et a remporté les Championnats du Monde sur route en 1968.Adorni, né le 14 novembre 1937 à San Lazzaro Parmense, a porté la Maglia Rosa 19 fois et remporté 11 étapes du Giro, la première à Aprica en 1962. Il s’est à nouveau imposé à deux reprises lors des deux éditions suivantes. Son succès au classement général du Giro d’Italia 1965 a été accompagnée de trois victoires d’étape Il a également porté la Maglia Rosa sur le GIro 1966 après avoir remporté le contre-la-montre de Parme. En 1967, Adorni a remporté une autre étape à Trento, avant de finir 4e au général. Sa dernière victoire d’étape est venue sur le Giro 1969, à Folgarida.Adroni a remporté les Mondiaux 1968 avec la manière. Sur le célèbre circuit automobile d’Imola, l’Italien a ravi les tifosi en s’imposant avec 10 minutes d’avance après une échappée de 93km. Même Eddy Merckx, son partenaire au sein de l’équipe Faemino–Faema, avait abandonné toute idée de poursuite.

2018

Miguel
Indurain

Espagne
Voir les détails

Miguel Indurain, conocido por tantos aficionados del ciclismo como "Miguelón" o "El Navarro", es un gigante en la historia del ciclismo. Corredor de contrarreloj extremadamente fuerte que forjó sus victorias más famosas en etapas contrarreloj, Indurain también sabía cómo defenderse en las montañas, ganando el Giro d’Italia en 1992 y 1993, junto con cinco Tours de Francia consecutivos. Su palmarés también cuenta con un Campeonato Mundial Individual de Contrarreloj en 1995, la medalla de oro olímpica de contrarreloj en Atlanta, 1996, y el récord de la hora establecido en 1994 a 53,040 m.Nacido el 16 de julio de 1964 en Villava, Navarra, España, Indurain también fue el primero en ganar dos ediciones consecutivas del Corsa Rosa desde Eddy Merckx (1972-1973-1974). En los años transcurridos desde la jubilación de Indurain, ningún ciclista ha logrado ganar dos Giros consecutivos. Fue el primer piloto español en ganar el Giro d’Italia, con solo su compatriota en ganar desde que fue Alberto Contador en 2008 y 2015.

2017

Bernard
Hinault

France
Voir les détails

Le Français Bernard Hinault est un des sept géants du cyclisme à avoir remporté les trois Grands Tours dans sa carrière. Surnommé le Blaireau, il s’est imposé sur le Giro d’Italia en 1980, 1982 et 1985. Sur les 13 Grands Tours qu’il a disputés dans sa carrière, il en a remporté dix et a fini deux fois deuxième.Né le 14 novembre 1954 à Yffiniac, en Bretagne, il présente une bilan immaculé sur le Giro d’Italia : trois victoires en trois participations. Il a remporté six étapes et porté la Maglia Rosa pendant 31 jours. Avec un palmarès aussi étincelant, Hinault est considéré comme un des trois plus grands coureurs de Grands Tours de l’histoire du cyclisme, avec Fausto Coppi et Eddy Merckx.

2016

Ercole
Baldini

Italie
Voir les détails

Ercole Baldini a remporté le Giro d’Italia en 1958, avec trois victoires d’étapes et la Maglia Rosa sur les épaules pendant cette jour. Cette même année, le “Train de Forli” est également devenu Champion du Monde UCI à Reims, le 31 août.Né le 26 janvier 1933 à Villanova di i (Émilie-Romagne), Baldini a été sacré deux fois champion d’Italie sur route,Avant de passer professionnel, il avait démontré l’étendue de ses talents en remportant la médaille d’or de l’épreuve sur route aux Jeux Olympiques de Melbourne, le 7 décembre 1956. après avoir remporté le titre de Champion du Monde de la poursuite aux Mondiaux sur piste de Copenhague et avoir établi le record de l’heure de la vélodrome Vigorelli, à Milan, avec une distance de 46,393km.

2015

Francesco
Moser

Italie
Voir les détails

Francesco Moser a fait son entrée au Halll of Fame du Giro d'Italia grâce à son succès de 1984, lorsqu’il avait pris le meilleur sur Laurent Fignon dans le contre-la-montre final pour lui arracher la Maglia Rosa. Vainqueur de 23 étapes et du classement par points lors de quatre éditions de la Corsa Rosa, Moser a signé en 1984 son seul succès au classement général. Un succès mémorable.Avec 273 victoires, le “shérif” (surnommé ainsi en raison de ses qualités de leader) est l’Italien le plus souvent couronné de succès. Au niveau international, seuls les Belges Eddy Merckx et Rik Van Looy font mieux. Sacré Champion du Monde UCI à San Cristobal, au Venezuela, en 1977, Moser est célèbre pour ses trois succès consécutifs sur Paris-Roubaix (de 1978 à 1980). Il a également remporté Milan-Sanremo (1984), deux éditions du Giro di Lombardia (1975 et 1978) et a battu le record de l’heure d’Eddy Merckx à Mexico en 1972 : 50,808km.

2014

Stephen
Roche

Irlande
Voir les détails

L’Irlandais Stephen Roche, né à Dublin le 28 novembre 1959, a couru dans les pelotons professionnels de 1981 à 1993. Son extraordinaire saison 1987 en fait une légende du cyclisme.Cette année-là, il devenait le cinquième coureur à triompher sur le Giro d’Italia (en remportant notamment les deux contre-la-montre individuels) et le Tour de France la même année. Il a complété sa Triple Couronne en s’imposant aux Championnats du Monde UCI à Villach, en Autriche, en devançant le vainqueur sortant Moreno Argentin. Seul Eddy Merckx a également remporté le Giro, le Tour et les Mondiaux la même année, en 1974.L’entrée du champion irlandais au Hall of Fame du Giro d’Italia a coïncidé avec la Grande Partenza en Irlande en 2014.

2013

Felice
Gimondi

Italie
Voir les détails

Felice Gimondi, professionnel de 1965 à 1979 et vainqueur de 118 courses, était un champion complet : formidable grimpeur, rouleur d’exception et excellent sprinteur. Le triple vainqueur du Giro d’Italia (1967, 1969 et 1976), surnommé “le Phénix” (Fenice) est décédé en 2019. Il détient le record du plus grand nombre de podiums au classement général de la Corsa Rosa, en ayant fini neuf fois parmi les trois premiers.Gimondi est né le 29 septembre 1942 à Sedrina. Opposé à Eddy Merckx, il est devenu un des sept coureurs à remporter les trois Grands Tours et a connu de nombreux succès dans les courses d’un jour, remportant les Championnats du Monde (1973), Paris-Roubaix (1966), Milan-Sanremo (1974) et le Giro di Lombardia (1966 et 1973).

2012

Eddy
Merckx

Belgique
Voir les détails

Eddy Merckx est, aux yeux de beaucoup, le plus grand cycliste de tous les temps. Surnommé le Cannibale, Merckx présente le plus grand palmarès avec cinq victoires au classement général du Giro d’Italia (1968, 1970, 1972, 1973 et 1974), cinq Tours de France et une Vuelta a España. Il a également remporté les Championnats du Monde trois fois, 19 Classiques, y compris les cinq Monuments, et plus de 500 courses au calendrier international. Sur la Corsa Rosa, il a remporté 25 étapes et porté la Maglia Rosa pendant 77 jours, un record. Parmi les sept coureurs à avoir remporté le GIro et le Tour la même année, la légende du cyclisme belge, née le 17 juin 1945, est le seul à l’avoir fait à trois reprises.

REJOIGNEZ
LA COMMUNAUTÉ
#giroditalia

top sponsor