Voir tout
Voir tout
1
Étape1
Costa dei Trabocchi ITT Fossacesia Marina — Ortona
2
Étape2
Teramo — San Salvo
3
Étape3
Vasto — Melfi
4
Étape4
Venosa — Lago Laceno
5
Étape5
Atripalda — Salerno
6
Étape6
Napoli — Napoli
7
Étape7
Capua — Gran Sasso d'Italia (Campo Imperatore)
8
Étape8
Terni — Fossombrone
9
Étape9
Savignano sul Rubicone — Cesena (Technogym Village)
10
Étape10
Scandiano — Viareggio
11
Étape11
Camaiore — Tortona
12
Étape12
Bra — Rivoli
13
Étape13
Borgofranco d’Ivrea — Crans Montana
14
Étape14
Sierre — Cassano Magnago
15
Étape15
Seregno — Bergamo
16
Étape16
Sabbio Chiese — Monte Bondone
17
Étape17
Pergine Valsugana — Caorle
18
Étape18
Oderzo — Val di Zoldo
19
Étape19
Longarone — Tre Cime di Lavaredo (Rif. Auronzo)
20
Étape20
Tarvisio — Monte Lussari
21
Étape21
Roma — Roma
Km - total
3.469,2
Km - moyenne
165,2
Dénivelé (m)
51.400

Le Parcours

Étape
Type / Difficulté
Date
Départ / Arrivée
Distance
1
Sam.
06/05
Costa dei Trabocchi ITT Fossacesia Marina - Ortona
19,6 km

profil

carte

informations techniques

Contre-la-montre presque entièrement tracée sur la Ciclovia dei Trabocchi, qui suit la voie de chemin de fer désaffectée de l’Adriatique. La première partie est absolument plate et permet d’admirer les trabocchi et la mer jusqu’au port d’Ortona. La route s’élève ensuite sur un peu plus d’1 km jusqu’à arriver au centre-ville.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
2
Dim.
07/05
Teramo - San Salvo
201 km

profil

carte

informations techniques

Un parcours vallonné dans la première partie dans l’arrière-pays de Teramo, à travers des lieux connus dans le monde du cyclisme tels que Colonnella, Tortoreto ou Alba Adriatica, visités par Tirreno Adriatico. Nous suivons ensuite la côte avec quelques einursions dans les terres pour les montées de Silvi Paese, Chieti et Ripa Teatina. Le final se déroule le long de la côte jusqu’au sprint sur la promenade de San Salvo Marina.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
3
Lun.
08/05
Vasto - Melfi
216 km

profil

carte

informations techniques

Une étape qui se découpe en deux parties distinctes. Le début est plat, jusqu’à l’entrée dans la Basilicate. Le parcours longe la côte adriatique et emprunte la plaine de Foggia avant de rencontrer les monts Vulture. Le peloton traversera le massif du Monte Vulture en passant par les lacs de Monticchio avant de descendre vers Rionero et Rapolla en vue de l’ascension finale vers Melfi.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
4
Mar.
09/05
Venosa - Lago Laceno
175 km

profil

carte

informations techniques

La première étape des Apennins emprunte une série de difficultés qui représentent 3500 m de dénivelé. La route monte et redescend sans cesse sur un terrain éprouvant, qui offre peu de répit. Les coureurs affronteront de longues ascensions, autour de 20km, sur des pentes modérées, entre 4 et 5%, jusqu’à la montée finale de Colle Molella, qui se caractérise par une section très difficile d’environ 3 km à 10% avec des tronçons autour de 12%. Le sommet est à 4 km de l’arrivée.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
5
Mer.
10/05
Atripalda - Salerno
171 km

profil

carte

informations techniques

Étape avec une arrivée sur le plat à l’occasion de laquelle les sprinteurs tenteront de s’illustrer. La première partie traverse l’Irpinia et visite des lieux symboliques du tremblement de terre de 1980 comme Sant’Angelo dei Lombardi. Le peloton emprunte des ascensions notables comme le Passo Serra après seulement 13 km de course. Le final est en descente et longe la mer Tyrrhénienne jusqu’à la ligne d’arrivée au centre de Salerne.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
6
Jeu.
11/05
Napoli - Napoli
162 km

profil

carte

informations techniques

Une étape courte et intense dans la capitale de la Campanie et la péninsule d’Amalfi. Depuis Naples, le parcours le Vésuve par le nord pour gravir le Valico di Chiunzi et entrer dans Amalfi avec un circuit qui longe toute la côte amalfitaine. Il faudra affronter une longue série de courbes et de montées et descentes qui se terminent dans la région de Pompéi avant de filer vers Naples. Le sprint final aura lieu sur le front de mer via Caracciolo, où on attend un peloton réduit.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
7
Ven.
12/05
Capua - Gran Sasso d'Italia (Campo Imperatore)
218 km

profil

carte

informations techniques

Deuxième arrivée en montée de ce Giro, à l’exception du contre-la-montre d’Ortona. L’étape, très longue et éprouvante, se caractérise par l’ascension finale. Le peloton affrontera la montée classique de Roccaraso et celle du Piano delle Cinque Miglia (où Girardengo s’est retiré à une toute autre époque et dans de tout autres circonstances) avant une très longue descente jusqu’au pied du Gran Sasso. L’ascension vers Campo Imperatore est interminable : près de 45 km, avec un faux-plat intermédiaire, si bien que des points pour le classement de la montagne sont attribués à Calascio et à l’arrivée. Le Gran Sasso a accueilli quatre arrivées d’étapes du Giro, mais celle de 1985 se jugeait près de 1000m plus bas, à Fonte Cerreto. Simon Yates y est le dernier vainqueur, en 2018.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
8
Sam.
13/05
Terni - Fossombrone
207 km

profil

carte

informations techniques

Une autre étape clairement découpée en deux parties. Les 150 premiers km sont vallonnés, mais sans difficultés notables. La course passe par Spoleto, Foligno, Gualdo Tadino, Cagli jusqu’à traverser la Gola del Furlo en empruntant l’ancienne route avant d’attaquer les 60 derniers kilomètres, qui concentrent l’essentiel du dénivelé. Les coureurs affronteront la montée Cappuccini (environ 3 km avec des pentes atteignant les 19%), le Monte delle Cesane (environ 7 km avec un maximum à 18%). Après le sprint de Montefelcino, un nouveau passage sur la montée de Cappuccini offre un tremplin idéal vers la victoire d’étape, avec un sommet à 5km de l’arrivée.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
9
Dim.
14/05
Savignano sul Rubicone - Cesena (Technogym Village)
35,0 km

profil

carte

informations techniques

Un contre-la-montre absolument plat, favorable aux spécialistes avec de longs tronçons de route rectilignes et seulement une douzaine de virages. Arrivée au Technogym Village après avoir traversé le centre de Cesena.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
10
Mar.
16/05
Scandiano - Viareggio
196 km

profil

carte

informations techniques

Un nouveau sprint potentiel, à condition que les hommes rapides parviennent à surmonter les difficultés des 100 premiers km. Le peloton monte vers le Passo delle Radici après une approche de plus de 80 km sur un terrain valloné, avec des pentes modérées. L’entrée en Toscane se fait avec une longue descente vers Castelnuovo Garfagnana, avant une dernière montée à Monteperpoli qui précède 70 km assez faciles vers le front de mer de Viareggio.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
11
Mer.
17/05
Camaiore - Tortona
219 km

profil

carte

informations techniques

Étape favorable à un sprint massif, après de légères difficultés. Le parcours commence d’abord sur les terres de La Spezia, avec un voyage aux Cinque Terre avant de passer au nord de Gênes le long du Val Fontanabuona jusqu’à Colla di Boasi. En direction du nord, la course passe par Busalla, le Passo della Castagnola, Gavi et Serravalle Scrivia avant les 30 derniers km en légère descente sur des routes droites.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
12
Jeu.
18/05
Bra - Rivoli
179 km

profil

carte

informations techniques

Étape mixte qui se découpe en trois segments caractéristiques : vallon, plaine, montagne. Depuis Bra, le parcours visite des localités emblématiques des environs d’Alba telles que La Morra, Montelupo Albese, Alba et Baldissero d’Alba. Les coureurs traverseront ensuite la vallée du Pô sur environ 60 km, avec un premier passage par la ligne d’arrivée avant d’aborder l’ascension exigeante du Colle Braida en longeant la Sacra di San Michele. Les 20 derniers km sont vallonnés jusqu’à Rivoli.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
13
Ven.
19/05
Borgofranco d’Ivrea - Crans Montana
207 km

profil

carte

informations techniques

Une grande étape alpestre pour la deuxième arrivée au sommet du Giro. Le parcours présente une configuration classique sur ces terres avec un départ en légère montée suivie d’une série de très longues ascensions entrecoupées de courts secteurs plats typiques des vallées en U des Alpes occidentales. L’ascension du Colle del Gran San Bernardo (2469 m – Cima Coppi) est longue de 34 km sans pentes excessives. Une descente tout aussi longue suit, en suivant en partie la route couverte qui longe le tunnel. Il faudra ensuite franchir la Croix de Coeur (15 km et 1350 m de dénivelé), un autre col à plus de 2000m d’altitude. La descente de plus de 22 km est suivie d’une courte ascension finale vers Crans Montana sur un versant inédit par rapport aux approches habituelles de la station touristique.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
14
Sam.
20/05
Sierre - Cassano Magnago
193 km

profil

carte

informations techniques

Etape pour sprinteurs avec une seule difficulté initiale, le col du Simplon (2005 m), en début d’étape, qui pourrait amener différentes approches tactiques : victoire pour l’échappée ou poursuite maîtrisée pour le peloton dans les 140km de descente et de plat qui suivent l’ascension ? Après la Suisse, le parcours rentre en Italie pour les 100 derniers km sur des routes rectilignes et rapides. Dans les 20 derniers km, les sprinteurs devront faire face à de nouvelles courbes et variations qui pourraient compliquer la préparation d’un emballage massif.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
15
Dim.
21/05
Seregno - Bergamo
195 km

profil

carte

informations techniques

Une étape de montagne en ville. Bien que séparées par des tronçons assez simples, les ascensions du jour peuvent permettre des attaques et manoeuvres en tout genres. Après quelques kilomètres, les pentes redoutables de Valcava mènent dans la province de Bergame. La descente sur Bracca et Sedrina permet ensuite de revenir à Bergame en passant par la ligne d’arrivée (strappo della Boccola). Les coureurs affrontent ensuite la Roncola, depuis Barlino, pour redescendre sur Bergame jusqu’à l’arrivée classique de nombreux Tours de Lombardie.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
16
Mar.
23/05
Sabbio Chiese - Monte Bondone
203 km

profil

carte

informations techniques

Deuxième grande étape de montagne du Giro. Le parcours voit les coureurs évoluer à des altitudes relativement basses mais représente plus de 5000 m de dénivelé avec des montées très pentues et d’autres plus roulantes. Première partie le long de la côte ouest de Garda pour rejoindre le Trentin à Riva del Garda. Les coureurs affrontent ensuite l’enchaînement du Passo di Santa Barbara (pente moyenne autour de 10%) et du Passo di Bordala. Descente rapide vers Rovereto pour atteindre Vallarsa (GPM à Matassone) avant de se diriger vers le plateau de Folgaria en passant par Serrada. Descente difficile vers la vallée de l’Adige à Calliano et après le seul court tronçon plat d’environ 10 km, la route se redresse sur le Monte Bondone, par le versant d’Aldeno avec ses pentes irrégulières qui peuvent atteindre 15%. L’arrivée est peu après Viote.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
17
Mer.
24/05
Pergine Valsugana - Caorle
195 km

profil

carte

informations techniques

Étape plate, et même en légère descente pour l’avant-dernier sprint massif du Giro 2023. Première partie légèrement vallonnée le long de la vallée de la Brenta pour atteindre la plaine à Bassano del Grappa. Une longue traversée de la plaine vénitienne se poursuit par des routes larges et droites jusqu’à la côte, où la course visitera certaines des plages les plus célèbres d’Italie telles que Jesolo Lido, Eraclea Mare et Porto Santa Margherita avant l’emballage final à Caorle.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
18
Jeu.
25/05
Oderzo - Val di Zoldo
161 km

profil

carte

informations techniques

Une étape de montagne courte mais intense également disputée à des altitudes relativement basses. Après quelques kilomètres, le parcours emprunte le Cansiglio du côté classique de Vittorio Veneto (Passo la Crosetta) pour entrer dans la zone d’Alpago et filer vers la vallée du Piave. Après Longarone, le peloton visite Pieve di Cadore (lieu de naissance de Tiziano Vecellio) et enchaîne sans répit la Forcella Cibiana et l’ascension inédite de Coi, avec ses presque 4 km à plus de 10% de moyenne (maximum : 19%) . Il restera 5km pour atteindre l’arrivée. La moitié est en descente et l’autre représente une ascension roulante jusqu’à Palafavera.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
19
Ven.
26/05
Longarone - Tre Cime di Lavaredo (Rif. Auronzo)
183 km

profil

carte

informations techniques

C’est la grande étape des Dolomites. Après l’approche par l’Agordino, siège du célèbre “distretto dell’occhialeria”, les coureurs affrontent 100km terribles, qui concentrent pratiquement tout le dénivelé de l’étape sans aucun répit entre les montées. Une fois à Arabba, l’ascension du col de Campolongo est suivie de celle du col de Valparola, pour atteindre la “Scala Santa” des ascensions des Dolomites : le Passo Giau (versant de Selva di Cadore, à environ 10% de moyenne), le Passo Tre Croci et les Tre Cime di Lavaredo avec ses pentes atteignant les 18%.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
20
Sam.
27/05
Tarvisio - Monte Lussari
18,6 km

profil

carte

informations techniques

Contre-la-montre individuel extrêmement exigeant. Les 10 premiers km environ se déroulent sur le plat ou en légère descente le long de la piste cyclable de l’Alpe Adria.Les coureurs pourront y développer des vitesses élevées. Après avoir atteint Torrente Saisera (point intermédiaire), environ 8 km avec un revêtement en ciment mènent au sanctuaire du Monte Lussari. L’ascension fait 7,5km avec des pentes autour de 12% en moyenne. Les 4,8 premiers km sont à 15%, un terrain comparable au Zoncolan. Le final est irrégulier, avec des pentes moins prononcées mais aussi un passage à 22% à l’entrée de la ville, avant une courte descente et une remontée vers l’arrivée.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
21
Dim.
28/05
Roma - Roma
115 km

profil

carte

informations techniques

Le grand finale à Rome. La Corsa Rosa traverse la capitale pour clôturer cette 106e édition du Giro. Un dernier défilé sur un circuit de 11,5 km à parcourir 10 fois, dans le centre de Rome. La course visite de nombreux sites historiques tels que l’Altare della Patria, le Capitole, le Circus Maximus et les Thermes de Caracalla avant d’arriver aux Forums Impériaux à l’ombre du Colisée.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 1 Sam. 06/05

Costa dei Trabocchi ITT Fossacesia Marina – Ortona

profil

carte

informations techniques

Contre-la-montre presque entièrement tracée sur la Ciclovia dei Trabocchi, qui suit la voie de chemin de fer désaffectée de l’Adriatique. La première partie est absolument plate et permet d’admirer les trabocchi et la mer jusqu’au port d’Ortona. La route s’élève ensuite sur un peu plus d’1 km jusqu’à arriver au centre-ville.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 2 Dim. 07/05

Teramo – San Salvo

profil

carte

informations techniques

Un parcours vallonné dans la première partie dans l’arrière-pays de Teramo, à travers des lieux connus dans le monde du cyclisme tels que Colonnella, Tortoreto ou Alba Adriatica, visités par Tirreno Adriatico. Nous suivons ensuite la côte avec quelques einursions dans les terres pour les montées de Silvi Paese, Chieti et Ripa Teatina. Le final se déroule le long de la côte jusqu’au sprint sur la promenade de San Salvo Marina.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 3 Lun. 08/05

Vasto – Melfi

profil

carte

informations techniques

Une étape qui se découpe en deux parties distinctes. Le début est plat, jusqu’à l’entrée dans la Basilicate. Le parcours longe la côte adriatique et emprunte la plaine de Foggia avant de rencontrer les monts Vulture. Le peloton traversera le massif du Monte Vulture en passant par les lacs de Monticchio avant de descendre vers Rionero et Rapolla en vue de l’ascension finale vers Melfi.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 4 Mar. 09/05

Venosa – Lago Laceno

profil

carte

informations techniques

La première étape des Apennins emprunte une série de difficultés qui représentent 3500 m de dénivelé. La route monte et redescend sans cesse sur un terrain éprouvant, qui offre peu de répit. Les coureurs affronteront de longues ascensions, autour de 20km, sur des pentes modérées, entre 4 et 5%, jusqu’à la montée finale de Colle Molella, qui se caractérise par une section très difficile d’environ 3 km à 10% avec des tronçons autour de 12%. Le sommet est à 4 km de l’arrivée.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
Étape 5 Mer. 10/05

Atripalda – Salerno

profil

carte

informations techniques

Étape avec une arrivée sur le plat à l’occasion de laquelle les sprinteurs tenteront de s’illustrer. La première partie traverse l’Irpinia et visite des lieux symboliques du tremblement de terre de 1980 comme Sant’Angelo dei Lombardi. Le peloton emprunte des ascensions notables comme le Passo Serra après seulement 13 km de course. Le final est en descente et longe la mer Tyrrhénienne jusqu’à la ligne d’arrivée au centre de Salerne.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape6 Jeu. 11/05

Napoli – Napoli

profil

carte

informations techniques

Une étape courte et intense dans la capitale de la Campanie et la péninsule d’Amalfi. Depuis Naples, le parcours le Vésuve par le nord pour gravir le Valico di Chiunzi et entrer dans Amalfi avec un circuit qui longe toute la côte amalfitaine. Il faudra affronter une longue série de courbes et de montées et descentes qui se terminent dans la région de Pompéi avant de filer vers Naples. Le sprint final aura lieu sur le front de mer via Caracciolo, où on attend un peloton réduit.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape7 Ven. 12/05

Capua – Gran Sasso d'Italia (Campo Imperatore)

profil

carte

informations techniques

Deuxième arrivée en montée de ce Giro, à l’exception du contre-la-montre d’Ortona. L’étape, très longue et éprouvante, se caractérise par l’ascension finale. Le peloton affrontera la montée classique de Roccaraso et celle du Piano delle Cinque Miglia (où Girardengo s’est retiré à une toute autre époque et dans de tout autres circonstances) avant une très longue descente jusqu’au pied du Gran Sasso. L’ascension vers Campo Imperatore est interminable : près de 45 km, avec un faux-plat intermédiaire, si bien que des points pour le classement de la montagne sont attribués à Calascio et à l’arrivée. Le Gran Sasso a accueilli quatre arrivées d’étapes du Giro, mais celle de 1985 se jugeait près de 1000m plus bas, à Fonte Cerreto. Simon Yates y est le dernier vainqueur, en 2018.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
Étape8 Sam. 13/05

Terni – Fossombrone

profil

carte

informations techniques

Une autre étape clairement découpée en deux parties. Les 150 premiers km sont vallonnés, mais sans difficultés notables. La course passe par Spoleto, Foligno, Gualdo Tadino, Cagli jusqu’à traverser la Gola del Furlo en empruntant l’ancienne route avant d’attaquer les 60 derniers kilomètres, qui concentrent l’essentiel du dénivelé. Les coureurs affronteront la montée Cappuccini (environ 3 km avec des pentes atteignant les 19%), le Monte delle Cesane (environ 7 km avec un maximum à 18%). Après le sprint de Montefelcino, un nouveau passage sur la montée de Cappuccini offre un tremplin idéal vers la victoire d’étape, avec un sommet à 5km de l’arrivée.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 9 Dim. 14/05

Savignano sul Rubicone – Cesena (Technogym Village)

profil

carte

informations techniques

Un contre-la-montre absolument plat, favorable aux spécialistes avec de longs tronçons de route rectilignes et seulement une douzaine de virages. Arrivée au Technogym Village après avoir traversé le centre de Cesena.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 10 Mar. 16/05

Scandiano – Viareggio

profil

carte

informations techniques

Un nouveau sprint potentiel, à condition que les hommes rapides parviennent à surmonter les difficultés des 100 premiers km. Le peloton monte vers le Passo delle Radici après une approche de plus de 80 km sur un terrain valloné, avec des pentes modérées. L’entrée en Toscane se fait avec une longue descente vers Castelnuovo Garfagnana, avant une dernière montée à Monteperpoli qui précède 70 km assez faciles vers le front de mer de Viareggio.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 11 Mer. 17/05

Camaiore – Tortona

profil

carte

informations techniques

Étape favorable à un sprint massif, après de légères difficultés. Le parcours commence d’abord sur les terres de La Spezia, avec un voyage aux Cinque Terre avant de passer au nord de Gênes le long du Val Fontanabuona jusqu’à Colla di Boasi. En direction du nord, la course passe par Busalla, le Passo della Castagnola, Gavi et Serravalle Scrivia avant les 30 derniers km en légère descente sur des routes droites.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 12 Jeu. 18/05

Bra – Rivoli

profil

carte

informations techniques

Étape mixte qui se découpe en trois segments caractéristiques : vallon, plaine, montagne. Depuis Bra, le parcours visite des localités emblématiques des environs d’Alba telles que La Morra, Montelupo Albese, Alba et Baldissero d’Alba. Les coureurs traverseront ensuite la vallée du Pô sur environ 60 km, avec un premier passage par la ligne d’arrivée avant d’aborder l’ascension exigeante du Colle Braida en longeant la Sacra di San Michele. Les 20 derniers km sont vallonnés jusqu’à Rivoli.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 13 Ven. 19/05

Borgofranco d’Ivrea – Crans Montana

profil

carte

informations techniques

Une grande étape alpestre pour la deuxième arrivée au sommet du Giro. Le parcours présente une configuration classique sur ces terres avec un départ en légère montée suivie d’une série de très longues ascensions entrecoupées de courts secteurs plats typiques des vallées en U des Alpes occidentales. L’ascension du Colle del Gran San Bernardo (2469 m – Cima Coppi) est longue de 34 km sans pentes excessives. Une descente tout aussi longue suit, en suivant en partie la route couverte qui longe le tunnel. Il faudra ensuite franchir la Croix de Coeur (15 km et 1350 m de dénivelé), un autre col à plus de 2000m d’altitude. La descente de plus de 22 km est suivie d’une courte ascension finale vers Crans Montana sur un versant inédit par rapport aux approches habituelles de la station touristique.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
Étape 14 Sam. 20/05

Sierre – Cassano Magnago

profil

carte

informations techniques

Etape pour sprinteurs avec une seule difficulté initiale, le col du Simplon (2005 m), en début d’étape, qui pourrait amener différentes approches tactiques : victoire pour l’échappée ou poursuite maîtrisée pour le peloton dans les 140km de descente et de plat qui suivent l’ascension ? Après la Suisse, le parcours rentre en Italie pour les 100 derniers km sur des routes rectilignes et rapides. Dans les 20 derniers km, les sprinteurs devront faire face à de nouvelles courbes et variations qui pourraient compliquer la préparation d’un emballage massif.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 15 Dim. 21/05

Seregno – Bergamo

profil

carte

informations techniques

Une étape de montagne en ville. Bien que séparées par des tronçons assez simples, les ascensions du jour peuvent permettre des attaques et manoeuvres en tout genres. Après quelques kilomètres, les pentes redoutables de Valcava mènent dans la province de Bergame. La descente sur Bracca et Sedrina permet ensuite de revenir à Bergame en passant par la ligne d’arrivée (strappo della Boccola). Les coureurs affrontent ensuite la Roncola, depuis Barlino, pour redescendre sur Bergame jusqu’à l’arrivée classique de nombreux Tours de Lombardie.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
Étape 16 Mar. 23/05

Sabbio Chiese – Monte Bondone

profil

carte

informations techniques

Deuxième grande étape de montagne du Giro. Le parcours voit les coureurs évoluer à des altitudes relativement basses mais représente plus de 5000 m de dénivelé avec des montées très pentues et d’autres plus roulantes. Première partie le long de la côte ouest de Garda pour rejoindre le Trentin à Riva del Garda. Les coureurs affrontent ensuite l’enchaînement du Passo di Santa Barbara (pente moyenne autour de 10%) et du Passo di Bordala. Descente rapide vers Rovereto pour atteindre Vallarsa (GPM à Matassone) avant de se diriger vers le plateau de Folgaria en passant par Serrada. Descente difficile vers la vallée de l’Adige à Calliano et après le seul court tronçon plat d’environ 10 km, la route se redresse sur le Monte Bondone, par le versant d’Aldeno avec ses pentes irrégulières qui peuvent atteindre 15%. L’arrivée est peu après Viote.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
Étape 17 Mer. 24/05

Pergine Valsugana – Caorle

profil

carte

informations techniques

Étape plate, et même en légère descente pour l’avant-dernier sprint massif du Giro 2023. Première partie légèrement vallonnée le long de la vallée de la Brenta pour atteindre la plaine à Bassano del Grappa. Une longue traversée de la plaine vénitienne se poursuit par des routes larges et droites jusqu’à la côte, où la course visitera certaines des plages les plus célèbres d’Italie telles que Jesolo Lido, Eraclea Mare et Porto Santa Margherita avant l’emballage final à Caorle.

  • profil
  • carte
  • informations techniques
Étape 18 Jeu. 25/05

Oderzo – Val di Zoldo

profil

carte

informations techniques

Une étape de montagne courte mais intense également disputée à des altitudes relativement basses. Après quelques kilomètres, le parcours emprunte le Cansiglio du côté classique de Vittorio Veneto (Passo la Crosetta) pour entrer dans la zone d’Alpago et filer vers la vallée du Piave. Après Longarone, le peloton visite Pieve di Cadore (lieu de naissance de Tiziano Vecellio) et enchaîne sans répit la Forcella Cibiana et l’ascension inédite de Coi, avec ses presque 4 km à plus de 10% de moyenne (maximum : 19%) . Il restera 5km pour atteindre l’arrivée. La moitié est en descente et l’autre représente une ascension roulante jusqu’à Palafavera.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
Étape 19 Ven. 26/05

Longarone – Tre Cime di Lavaredo (Rif. Auronzo)

profil

carte

informations techniques

C’est la grande étape des Dolomites. Après l’approche par l’Agordino, siège du célèbre “distretto dell’occhialeria”, les coureurs affrontent 100km terribles, qui concentrent pratiquement tout le dénivelé de l’étape sans aucun répit entre les montées. Une fois à Arabba, l’ascension du col de Campolongo est suivie de celle du col de Valparola, pour atteindre la “Scala Santa” des ascensions des Dolomites : le Passo Giau (versant de Selva di Cadore, à environ 10% de moyenne), le Passo Tre Croci et les Tre Cime di Lavaredo avec ses pentes atteignant les 18%.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
Étape 20 Sam. 27/05

Tarvisio – Monte Lussari

profil

carte

informations techniques

Contre-la-montre individuel extrêmement exigeant. Les 10 premiers km environ se déroulent sur le plat ou en légère descente le long de la piste cyclable de l’Alpe Adria.Les coureurs pourront y développer des vitesses élevées. Après avoir atteint Torrente Saisera (point intermédiaire), environ 8 km avec un revêtement en ciment mènent au sanctuaire du Monte Lussari. L’ascension fait 7,5km avec des pentes autour de 12% en moyenne. Les 4,8 premiers km sont à 15%, un terrain comparable au Zoncolan. Le final est irrégulier, avec des pentes moins prononcées mais aussi un passage à 22% à l’entrée de la ville, avant une courte descente et une remontée vers l’arrivée.

détails de l’ascension

  • profil
  • carte
  • informations techniques
  • détails de l’ascension
Étape 21 Dim. 28/05

Roma – Roma

profil

carte

informations techniques

Le grand finale à Rome. La Corsa Rosa traverse la capitale pour clôturer cette 106e édition du Giro. Un dernier défilé sur un circuit de 11,5 km à parcourir 10 fois, dans le centre de Rome. La course visite de nombreux sites historiques tels que l’Altare della Patria, le Capitole, le Circus Maximus et les Thermes de Caracalla avant d’arriver aux Forums Impériaux à l’ombre du Colisée.

  • profil
  • carte
  • informations techniques

REJOIGNEZ
LA COMMUNAUTÉ
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor