Voir tout
Voir tout
Étape

11

Mercredi 15
Mai 2024

207 km
Dénivelé 1.850 m

Départ dans

J ::

Foiano di Val Fortore -

Francavilla al Mare

profil

carte

informations techniques

Une étape qui mène les coureurs à la mer Adriatique via le Molise. Le parcours traverse les Apennins de Molise jusqu’à Termoli, où les coureurs emprunteront la route nationale de l’Adriatique jusqu’à l’arrivée. Les 80 derniers kilomètres sont rectilignes et plats pour un sprint pratiquement assuré.

  • profil
  • carte
  • informations techniques

infos touristiques

Ville de :

départ
arrivée

Foiano di Val Fortore



Vue d'ensemble

Dans le premier coude de l’Adriatique, au fond d’une vallée, sur la rive gauche du fleuve Fortore, entourée de montagnes, se trouve Foiano di Val Fortore, une commune qui fait partie de la province de Bénévent depuis 1861, après avoir appartenu à la province de Foggia (jusqu’en 1811) et ensuite à celle de Molise.

La ville de Foiano se trouve à 43 kilomètres de la ville de Bénévent, à 520 mètres au-dessus du niveau de la mer. Comme on peut le deviner, toute la zone qui l’abrite tire son nom du fleuve Fortore, qui sert de frontière naturelle entre les régions de la Campanie, du Molise et des Pouilles.

Cusine locale

La conformation du paysage sur lequel la ville est située favorise une production viticole appréciée et celle du célèbre fromage caciocavallo silano D.O.P.
Le Caciocavallo Silano D.O.P. est un fromage à pâte filée à demi-dure, produit avec du lait de vaches de différentes races, dont la podolica, race typique de l’intérieur de la Campanie. La théorie la plus répandue sur l’origine du nom “caciocavallo” est qu’il dérive de la coutume de suspendre les fromages, par paires, à des poteaux en bois placés près des cheminées.

Lieux d'intérêt

  • Église de San Giovanni a Mazzocca : l’église de San Giovanni, située à environ cinq kilomètres de Foiano, dans la Contrada San Giovanni a Mazzocca, ou chapelle, comme on l’appelle communément à Foiano, a été construite au début du XVIIIe siècle sur une partie des ruines de l’ancien et puissant monastère bénédictin de Santa Maria de Gualdo. Aujourd’hui, l’édifice, après avoir été restauré et rénové, présente une architecture moderne. L’église, construite sur le site où le saint patron de Fioiano est mort et a été sanctifié, constitue donc un point de référence important pour la vénération dans la zone du Fortore de San Giovanni Eremita.
  • Église de Notre-Dame du Rosaire : c’est le principal édifice de culte du centre de Foiano di Val Fortore, où l’on peut visiter une série d’œuvres artistiques intéressantes réparties dans ses trois nefs (autels, statues, mobilier sacré, peintures).
  • Centre historique : les portails et le clocher. Parmi les ruines des habitations en pierre et en tuf de l’ancien centre urbain, on peut encore admirer de simples portails en pierre des XIXe et XXe siècles. On découvre également le haut clocher aux structures de pierre et de brique, dont la cellule est ouverte par des fenêtres à archivolte et une loggia supérieure. Ce clocher date d’environ 1700.
  • Église Madonna della Libera : sa construction remonte à 1462 et reste le bâtiment le plus ancien du village. Son nom est dû à la gratitude, envers la Madone, de ceux qui l’ont construite pour avoir survécu au tremblement de terre de 1456. Aujourd’hui, l’église et la petite place de Sainte-Marie devant elle, soigneusement restaurée en pierre locale, s’harmonisent dans une image d’ensemble pittoresque qui caractérise le village.

Francavilla al Mare



Vue d'ensemble

Francavilla al Mare est une station touristique située le long de la magnifique côte adriatique des Abruzzes. Forte d’une histoire riche et fascinante, cette ville côtière offre aux visiteurs un voyage dans le temps, plongés dans une atmosphère qui allie charme historique et beauté naturelle.

Francavilla al Mare est “Pavillon bleu 2023” et, avec sa longue plage de sable doré qui s’étend le long de la côte adriatique, cette ville ne manque pas de paysages à couper le souffle. La mer cristalline permet de se détendre et de s’amuser, tandis que les collines environnantes sont parfaites pour des excursions pittoresques.

Francavilla al Mare est la destination idéale pour ceux qui recherchent une combinaison d’histoire, de culture, de nature et de délices culinaires. Avec son charme intemporel et l’accueil chaleureux de ses habitants, cette ville côtière enchante les visiteurs du monde entier.

Cuisine locale

Les amateurs de gastronomie locale auront l’occasion de savourer de délicieux plats réputés pour les produits typiques avec lesquels ils sont cuisinés, comme les tomates poires des Abruzzes et les fraises. En outre, les visiteurs auront l’occasion de déguster les vins fins de la région, imprégnés d’une tradition viticole enracinée dans le sol fertile des Abruzzes.

Lieux d'intérêt

Les visiteurs de Francavilla al Mare seront fascinés par son histoire millénaire. Plusieurs bâtiments historiques se trouvent sur le territoire de la commune. Parmi les plus significatifs :

  • L’église Santa Maria Maggiore (San Franco) : cette église a été érigée à l’origine au XVe siècle, mais a été entièrement reconstruite en 1948 après avoir été détruite pendant la Seconde Guerre mondiale. Conçue par Ludovico Quaroni, elle repose sur une large base en pierre d’où s’élève la nef unique en forme d’octogone irrégulier, avec une coupole voûtée aplatie.
  • Le couvent Michetti : le couvent des Frères Mineurs de l’Observance, dédié à Saint Antoine de Padoue, est l’un des symboles de la ville.

REJOIGNEZ
LA COMMUNAUTÉ
#giroditalia

top sponsor