Voir tout
Loading...
Voir tout

Campenaerts arrache une victoire épique

23/05/2021

L'(ex-)expert belge du contre-la-montre a imposé sa puissance à Gorizia. Egan Bernal conserve la Maglia Rosa à la veille de l'étape-reine des Dolomites. Lundi matin, le Giro d'Italia observera une minute de silence après l'accident de téléphérique de Mottarone.

Victor Campenaerts a remporté sa première victoire sur un Grand Tour en dominant Oscar Riesebeek à Gorizia après un final spectaculaire qui a vu les deux hommes livrer un duel homérique sous une pluie dantesque. Ils s’étaient auparavant extirpés d’une échappée de 15 hommes.

Sur la ligne, le Belge a rappelé la vocation unique de son équipe : apporter des vélos en Afrique pour une meilleure éducation et de meilleures conditions de vie.

Egan Bernal a rallié l’arrivée au sein du peloton après une étape marquée par une visite en Slovénie. Le Colombien reste leader du classement général à la veille de la très attendue étape-reine des Dolomites vers Cortina d’Ampezzo avec les ascensions du Passo Fedaia, du Passo Giau et du Pordoi.

L’ÉTAPE

1 – Victor Campenaerts (Team Qhubeka Assos) – 147km en 3h25’25”, vitesse moyenne de 42,937km/h

2 – Oscar Riesebeek (Alpecin-Fenix) m.t.

3 – Nikias Arndt (Team DSM) +7”

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)

2 – Simon Yates (Team BikeExchange) +1’33”

3 – Damiano Caruso (Bahrain Victorious) +1’51”

LES MAILLOTS DISTINCTIFS

  • Maglia Rosa, leader du classement général, parrainée par Enel – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)
  • Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainée par Segafredo Zanetti – Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)
  • Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainée par Banca Mediolanum – Geoffrey Bouchard (AG2R Citroen Team)
  • Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainée par Intimissimi Uomo – Egan Bernal (Ineos Grenadiers), porteur : Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech)

Statistiques et déclarations

Première victoire sur le Giro d’Italia pour Victor Campenaerts, qui avait fini quatre fois deuxième et une fois troisième. Il est le deuxième vainqueur d’étape belge cette année après Tim Merlier à Novara.

La dernière victoire de Campenaerts était une étape du Tour de Belgique le 15 juin 2019. Deux mois plus tôt, il avait établi un nouveau record de l’heure (55,089km/h) à Aguascalientes, au Mexique.

Premier podium sur le Giro pour Oscar Riesebeek, qui dispute son premier Grand Tour à l’âge de 28 ans.

Le vainqueur d’étape Victor Campenaerts s’est exprimé en conférence de presse : “Le final était fou mais pour moi le départ était plus important. On avait déjà une super ambiance dans l’équipe avec deux victoires d’étapes mais on est resté mobilisé pour faire quelque chose de beau pendant le reste de la course. On a cassé le peloton dès le départ. Notre équipe était la plus représentée dans l’échappée et ils m’ont fait confiance donc je suis heureux d’avoir pu conclure. Trois victoires, c’est une immense réussite. Avant cette saison, j’avais déjà expliqué ma nouvelle approche en tant que cycliste sur route. Il est devenu difficile pour moi de faire des résultats dans les contre-la-montre avec les performances de Filippo Ganna mais aussi Remco [Evenepoel] et Wout [Van Aert], qui sont des favoris pour les médailles olympiques et j’espère qu’ils le feront pour la Belgique. C’est ma première victoire d’étape sur un Grand Tour. Ça n’avait jamais fonctionné sur les chronos mais j’en ai finalement une sur une course en ligne. Ce n’est pas seulement ma victoire pour autant. C’est un vrai effort collectif et j’espère que ça permettra d’attirer des sponsors parce que l’équipe en a besoin pour survivre et défendre une grande cause. On contribue à améliorer la vie des gens grâce au vélo.

La Maglia Rosa Egan Bernal a déclaré : “Je pense que c’était une journée facile pour nous à l’arrière. Il y avait du vent et de la pluie dans le final mais ça allait. Je suis resté concentré. Demain ce sera une étape décisive. J’ai entendu qu’il fera froid donc j’utiliserai des gants et tous les vêtements nécessaires pour être prêt à me battre dans les montagnes. Ce sera une autre étape longue et difficile pour mes équipiers mais je pense qu’on est prêt, aussi bien mentalement que physiquement.”

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor