Voir tout
Voir tout

Souvenirs d’Emilie-Romagne, 1933 : Binda, un chrono pour l’histoire

13/05/2023

L’un des grands rendez-vous du Giro d’Italia 2023 sera le contre-la-montre de 33,6 km en Emilie-Romagne, de Savignano sul Rubicone à Cesena. Ce sommet actuel s’inscrit dans la grande histoire du Giro, 90 ans après un autre chrono entièrement émilien, de Bologne à Ferrare, pour la 13e étape du Giro d’Italia 1933. Petit détail : il s’agissait alors de la première épreuve contre-la-montre de l’histoire du Giro…

L’attente et l’excitation face à cette nouvelle expérimentation destinée à changer le cyclisme étaient les mêmes qu’aujourd’hui lorsqu’un organisateur annonce un nouveau format ou une nouvelle course. Cyclistes, initiés et journalistes ne parlaient que de ce défi. Pourquoi lancer des coureurs dans un effort solitaire de 62 km ?

À l’arrivée, la hiérarchie qui s’était déjà clairement dessinée dans ce Giro s’est confirmée : Alfredo Binda s’est imposé en tant que porteur de la Maglia Rosa (introduite deux ans plus tôt). Déjà vainqueur de quatre étapes, il a repoussé le Belge Jef Demuysere à 1’02” et Ambrogio Morelli à 3’17”. “L’Imbattibile” a terminé sa course en 1h34 et 51 secondes d’effort, avec une vitesse moyenne de 39,235 km/h. De quoi donner uen superbe emphase à son cinquième et dernier triomphe sur Giro d’Italia. Après sa domination en Rosa de 1933, Binda amorce son déclin et la victoire lui échappe.

REJOIGNEZ
LA COMMUNAUTÉ
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor