Voir tout
Loading...
Voir tout

Souvenirs de… Prati di Tivo, 1975 : le solo de Battaglin vers la Maglia Rosa

11/05/2024

Nous connaissons l’ascension de Prati di Tivo grâce à Tirreno-Adriatico (et cette année également via le Giro d’Abruzzo), mais les suiveurs savent que le Giro d’Italia a également offert un précédent sur ces pentes. C’était en 1975, lors de la 3e étape, entre Ancône et cette montée inédite, au pied du Gran Sasso enneigé. L’occasion d’offrir un premier face-à-face entre les favoris et de soulever un certain nombre d’inconnues, en l’absence d’Eddy Merckx et Francesco Moser.

Les plus attendus étaient l’expérimenté Felice Gimondi, l’étoile montante Gianbattista Baronchelli et le surprenant grimpeur espagnol Francisco Galdos, qui avait battu Merckx quelques semaines plus tôt au Tour de Romandie. Mais au final, c’est Giovanni Battaglin, 23 ans, qui a attaqué dès les premières rampes de l’ascension, distancé tout le monde, remporté sa première étape du Giro et pris sa première Maglia Rosa, l’arrachant des épaules de son équipier norvégien Knut Knudsen. Le grimpeur de Vénétie a gagné 21 secondes sur Galdos et plus de deux minutes sur Gimondi et Baronchelli.

“C’est ça, Baronchelli ?”, interrogeait Battaglin après l’arrivée. “S’il a pris plus de deux minutes aujourd’hui, combien en prendra-t-il sur le Stelvio ?” De fait, ce n’était pas le Giro de Baronchelli, qui allait terminer à la 10e place, loin de la Maglia Rosa, mais ce n’était pas non plus celui de Battaglin.

Le jeune Italien perdait le lendemain son symbole de suprématie au profit de Galdos. Il reprenait les commandes lors de la 13e étape, le contre-la-montre de Forte dei Marmi. Désormais désigné par tous comme le grand favori pour la victoire finale, Battaglin s’effondrait dans un autre chrono, à Il Ciocco, où il perdait la tête du général et ouvrait la voie au triomphe de son surprenant coéquipier Fausto Bertoglio, auteur du plus grand succès de sa carrière.

Battaglin devra attendre 1981 pour remporter son Giro d’Italia au cours d’une année historique qui le vit également triompher sur La Vuelta.

SUIVEZ LE PODIUM SIGNATURE EN DIRECT ICI.

REJOIGNEZ
LA COMMUNAUTÉ
#giroditalia

top sponsor