Voir tout
Loading...
Voir tout

Bernal, jeune patron, et Schmid, jeune premier, brillent à Montalcino

19/05/2021

Giro d'Italia Tappa 11 2021

Mauro Schmid remporte la 11e étape du Giro d’Italia et Egan Bernal conforte sa Maglia Rosa

Mauro Schmid (Team Qhubeka Assos) a créé une immense surprise en remportant l’étape Perugia – Brunello (Wine Stage) à 21 ans. Le jeune Suisse a émergé d’une échappée de 11 coureurs parmi lesquels seul Alessandro Covi l’a accompagné jusqu’à la ligne tandis que Harm Vanhoucke complétait le podium. La course pour le général a été encore plus excitante, Egan Bernal distançant Remco Evenepoel à deux reprises. Le Colombien a fait la différence en répondant à une accélération d’Aleksandr Vlasov pour prendre du temps à tous ses rivaux au général. Il a désormais un avantage de 45’’ sur Vlasov, 1’12’’ sur Damiano Caruso, 1’17’’ sur Hugh Carthy et 1’22’’ sur Simon Yates. Evenepoel recule au 7e rang à 2’22’’.

L’ÉTAPE

1 – Mauro Schmid (Team Qhubeka Assos) – 162km en 4h01’55’’, vitesse moyenne de 40,179km/h

2 – Alessandro Covi (UAE Team Emirates) +1’’

3 – Harm Vanhoucke (Lotto Soudal) +26’’

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)

2 – Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech) +45”

3 – Damiano Caruso (Team Bahrain Victorious) +1’12”

4 – Hugh Carthy (EF Education – Nippo) +1’17”

5 – Simon Yates (Team BikeExchange) +1’22”

LES MAILLOTS DISTINCTIFS

  • Maglia Rosa, leader du classement général, parrainée par Enel – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)
  • Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainée par Segafredo Zanetti – Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)
  • Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainée par Banca Mediolanum – Geoffrey Bouchard (AG2R Citroen Team)
  • Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainée par Intimissimi Uomo – Egan Bernal (Ineos Grenadiers), porteur : Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech)

Statistiques et déclarations

  • Première victoire professionnelle pour Mauro Schmid, qui ne s’était également jamais imposé sur une épreuve internationale chez les Juniors et Moins de 23 ans.
  • C’est la deuxième victoire suisse sur ce Giro, une nouvelle fois pour un coureur au prénom italien qui découvre la Corsa Rosa, après Gino Mäder lors de la 6e étape à Ascoli Piceno. C’est la première fois depuis 1998 que les coureurs Suisses remportent plusieurs étapes sur le Giro. Cette année-là, Alex Zülle s’était imposé trois fois.
  • À 21 ans 5 mois et 15 jours, Schmid est le plus jeune vainqueur d’étape suisse sur le Giro d’Italia. Rolf Järmann avait 23 ans lorsqu’il s’était imposé à Cosenza en 1989. Schmid est aussi le plus jeune vainqueur d’étape sur le Giro d’Italian depuis que Giulio Ciccone s’est imposé à Sestola en 2016, à 21 ans, 4 mois et 27 jours.

Le vainqueur d’étape Mauro Schmid s’est exprimé en conférence de presse : “Je ne m’attendais pas à participer à un Grand Tour cette année mais l’équipe a cru en moi dès que j’ai été sélectionné pour cette course extraordinaire. Je visais l’étape d’aujourd’hui à cause de mon passé en VTT et en cyclo-cross. J’ai aussi de la force grâce à la piste et je représenterai la Suisse aux Jeux Olympiques en poursuite par équipe cette année. J’ai été surpris qu’il soit aussi facile d’être dans l’échappée et qu’on gagne aussi vite autant de temps sur le peloton. Vers la fin, j’ai vu tout le monde souffrir et j’ai arrêté de prendre des relais avant le sprint. Mon directeur sportif m’a dit de prendre le dernier virage devant. À 50 mètres de la ligne, j’ai réalisé que j’allais gagner. C’est incroyable.

La Maglia Rosa Egan Bernal a déclaré : “J’ai aimé coureur sur les chemins de terre. Il est difficile de trouver le bon équilibre parce qu’il faut rouler devant pour éviter les chutes mais ça implique aussi de prendre des risques. Il est important d’avoir une équipe forte pour être bien placé. On a exécuté le plan qu’on avait ce matin. Aujourd’hui, on a gagné des secondes importantes mais on sait tous à quel point les dix dernières étapes sont difficiles. Il est nécessaire de garder les pieds sur terre et de continuer à respecter les autres favoris. Après avoir manqué quelques séances d’entraînement à cause de mes problèmes de dos avant le Giro, je ne pensais pas que je ferais aussi bien dans les premières étapes et particulièrement dans celle-ci.”

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor