Voir tout
Voir tout

Le sacre et la légende

29/05/2022

Les arènes de Vérone ont consacré deux jeunes et superbes champions, dimanche 29 mai, à l’issue du Giro 2022. Sublimé par sa Maglia Rosa, Jai Hindley a été le dernier à rallier l’arrivée à l’issue du contre-la-montre final pour devenir le premier vainqueur australien de la Corsa Rosa, 113 ans après la première édition. Une heure et demie avant cette arrivée triomphale, Matteo Sobrero avait signé la meilleure performance du jour, avec une marge impressionnante.

Le champion d’Italie du contre-la-montre a avalé les 17,4km du jour en 22’24’’, soit 23’’ de mieux que Thymen Arensman et 40 de mieux que Mathieu Van der Poel, qui a conclu son premier Giro avec une roue arrière sur le tapis rose qui menait au podium final. Plus sobre, Hindley a signé le 15e meilleur temps (+1’31’’) avant d’afficher son immense sourire de nouveau conquérant du Giro.

Cette fois, le dernier contre-la-montre n’a pas été fatal aux rêves en Rosa de Hindley, privé du succès dans les ultimes km de l’édition 2020. L’Australien avait ce dénouement cruel “dans un coin de la tête“. Mais il a signé une excellente performance, peut-être la plus belle de sa carrière dans un contre-la-montre, au lendemain de sa démonstration de force au Passo Fedaia.

Après trois semaines d’escarmouches, d’assauts, de sourires et de larmes, les derniers doutes se sont envolés : Hindley est le digne vainqueur du Giro 105. Un vainqueur historique, également. Trois ans après avoir vu Richard Carapaz signer le premier succès équatorien sur un Grand Tour, Vérone accueille le premier vainqueur australien du Giro, un 29 mai, soit 20 ans jour pour jour après la première Maglia Rosa décrochée par un Australien, Cadel Evans.

Hindley s’inscrit dans la lignée d’Evans, mais il vient aussi couronner les récents exploits australiens dans les Grands Tours, qu’il avait initiés en prenant la 2e place en 2020, avant de voir Richie Porte et Jack Haig monter sur les podiums du Tour de France et de la Vuelta. Pendant ce temps, Hindley rongeait son frein.

Après une année 2021 difficile, sa victoire sur le Blockhaus (7e étape) constituait son premier succès depuis le Giro 2020. Révélation de cette édition disputée dans des conditions particulières, Hindley a retrouvé les sommets, le sourire… et la Maglia Rosa. Il est allé au bout du rêve en soulevant le Troefo Senza Fine. Son nom y est désormais inscrit pour l’éternité.

REJOIGNEZ
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor