Voir tout
Loading...
Voir tout

Bettiol s’offre une victoire pleine d’émotions

27/05/2021

Alberto Bettiol vince la tappa 18 del Giro d’Italia, Egan Bernal ancora in Maglia Rosa

Alberto Bettiol a signé un grand numéro en échappée pour remporter la 18e étape à Stradella pendant qu'Egan Bernal passait une journée tranquille.

Alberto Bettiol s’st offert une victoire riche en émotions à Stradella après avoir pris le dessus sur le rouleur Rémi Cavagna, parti à 25km de l’arrivée après avoir participé à une échappée de 23 coureurs. Après avoir franchi la ligne, l’Italien a immédiatement rendu hommage à son agent Mauro Battaglini, décédé l’an dernier, et aux victimes de l’accident de téléphérique de Montarrone, dont la montée devait être au programme de la 19e étape avant que le parcours soit adapté par respect. Le coureur toscan a devancé Simone Consonni et Nicholas Roche sur la ligne, avant de voir le peloton finir l’étape à 23’30”. Egan Bernal a conservé la Maglia Rosa pour une dixième journée consécutive. Giulio Ciccone, 10e au général, n’a pas pris le départ de la 18e étape après avoir chuté la veille.

L’ÉTAPE

1 – Alberto Bettiol (EF Education – Nippo)- 231 km en 5h14’43”, vitesse moyenne de 44,040 km/h

2 – Simone Consonni (Cofidis) +17″

3 – Nicolas Roche (Team DSM) m.t.

vitesse moyenne de

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)

2 – Damiano Caruso (Bahrain Victorious) +2’22’’

3 – Simon Yates (Team BikeExchange) +3’23”

4 – Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech) +6’03”

5 – Hugh Carthy (EF Education – Nippo) +6’09”

LES MAILLOTS DISTINCTIFS

Maglia Rosa, leader du classement général, parrainée par Enel – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)

Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainée par Segafredo Zanetti – Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)

Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainée par Banca Mediolanum – Geoffrey Bouchard (AG2R Citroen Team)

Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainée par Intimissimi Uomo – Egan Bernal (Ineos Grenadiers), porteur : Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech)

Statistiques et déclarations

Alberto Bettiol est le 50e coureur à remporter une étape du Giro d’Italia parmi les 184 participants qui se sont élancés de Turin.

Pour la deuxième fois, deux Irlandais finissent sur le podium de deux étapes consécutives du Giro d’Italia. Nicholas Roche a fini 3e à Stradella au lendemain de la victoire de son cousin Dan Martin à Sega di Ala. En 1986, Martin Early avait remporté la 14e étape à Saulze d’Oux et Stephen Roche avait fini deuxième à Erba le lendemain.

Egan Bernal devient le Colombien comptant le plus de jours avec la Maglia Rosa : 10. Nairo Quintana l’a porté pendant neuf jours au total.

Avec une vitesse moyenne de 44,040km/h, il s’agit de l’étape en ligne la plus rapide de ce Giro d’Italia.

Le vainqueur d’étape Alberto Bettiol s’est exprimé en conférence de presse : “Remporter le Tour des Flandres a changé ma vie mais je devais en faire plus. Je voulais revenir sur le Giro et gagner à domicile. Aujourd’hui, c’était une occasion unique. J’avais beaucoup d’amis dans l’échappée mais je n’ai pas parlé beaucoup avec eux. Je suis resté concentré. Je savais que je pouvais grimper mieux que Cavagna mais je devais gagner la bataille mentale en le lâchant immédiatement. Dans la troisième semaine d’un Grand Tour, on est tous fatigué donc l’aspect mental fait la différence. Avant, je voulais être un super héros, mais j’ai appris que le cyclisme requiert de l’humilité. Ce sport vous apprend plus à perdre qu’à gagner, à moins que vous soyez Merckx. Je n’étais pas énervé à l’arrivée, j’étais super heureux.

Le porteur de la Maglia Rosa Egan Bernal a déclaré en conférence de presse : “J’espère que j’ai récupéré de mes difficultés d’hier. Mais c’est difficile à dire parce que ça a été un départ rapide et je suis resté dans les roues. Je me suis senti mieux qu’hier sur le vélo. C’est quelque chose de spécial d’être le Colombien avec le plus grand nombre de Maglia Rosa, mais le plus important est de le porter à Milan. Je ne peux pas dire que je suis super confiant parce qu’on a déjà vu par le passé que tout pouvait arriver dans les derniers jours. Je connais la montée de demain et je peux m’attendre à voir des fans piémontais parce que c’est là que j’ai grandi en tant que coureur. Ce sera une belle étape et j’espère bien faire. Ce sera aussi un autre test.

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor