Voir tout
Loading...
Voir tout

Giro d’Italia 2021, Étape 14: Cittadella – Monte Zoncolan. Créatures mystérieuses

21/05/2021

Giro d'Italia 2021, Tappa 14: Cittadella – Monte Zoncolan. Creature misteriose

Étape 14: Cittadella – Monte Zoncolan. Créatures mystérieuses

Les cyclistes observent depuis longtemps le monstrueux Zoncolan – un géant de pierre avec des pourcentages à vous nouer le ventre – avec peur, et il leur a fallu des années pour trouver le courage d’affronter cette célèbre brute. Les monts de la Carnie sont un refuge pour les espèces vivantes mystérieuses. Caché au milieu des arbres, les Sbilf sont des créatures légendaires de la forêt, vilaines et parfois démoniaques, qui aiment jouer des tours. Les plus célèbres sont le Bergul, qui aiment faire trébucher les gens, et le Mazzarot, un voyou qui aime piéger les bovins pour qu’ils se perdent dans les pâturages. Les Sbilf, cependant, sont plus malicieux que diaboliques. Il y a bien plus de raisons de craindre les sorcières qui descendent du ciel lors de nuits orageuses et se rassemblent au Monte Tenchia, sur le Pian delle Streghe.

Un seul homme s’est senti suffisamment courageux pour les défier. Il s’est construit un chalet où les villageois n’osaient pas mettre un pied. Ça s’est mal fini. Une nuit d’orage, lors d’une visite du prêtre de la paroisse de Sutrio, les Agàne (de charmantes fées des eaux) sont devenus des sorcières effrayantes et ont mis le feu à sa maison. La légende raconte que les deux hommes ont sacrifié leurs vies pour repousser les sorcières pour de bon.

 

Le Zoncolan est un effort douloureux au ralenti, même pour les meilleurs

Aucune course cycliste n’a osé emprunter le terrible Zoncolan jusqu’en 1997. Ses pentes douloureuses auraient coupé les jambes des coureurs comme le Bergul, et la nature brutale de la montagne les auraient égarés comme le Mazzarot. Tout cela était bien trop effrayant. Fabiana Luperini a été la première à affronter ce monstre sur le Giro féminin, faisant voler en éclats les attentes de ses rivales. “Les plus grands exploits cyclistes sont accomplis sur les ascensions les plus difficiles. Je suis toujours très fière de ma victoire sur le Zoncolan. Vous devez écouter votre coeur et vos jambes, plutôt que regarder vos adversaires. Et surtout, vous devez croire que vous pouvez y arriver.” Six ans plus tard, alors que le Giro masculin passait sur le Zoncolan pour la première fois, Gilberto Simoni s’imposait sur ces pentes. Une fois arrivé au sommet, il expliquait que “la partie la plus facile de cette montée est plus difficile que le passage le plus difficile qu’on puisse trouver sur le Tour de France. La seule chose que vous pouvez faire, c’est rentrer dans votre bulle, sans une pensée, et ne jamais se retourner.” Rares sont ceux qui ont osé s’y engager après eux.

Jusqu’en 2021, il n’y a que six autres arrivées au sommet du Zoncolan, par le versant de Sutrio, mais la montagne est déjà inscrite dans la légende. C’est à cause de son nom qui claque, Zon-co-lan (qu’on pourrait traduire en “arbres coupés”), comme ses pourcentages. C’est à cause de son surnom grandiose, Kaiser, et son diminutif contemporain, Zonc. Surtout, c’est à cause de sa merveilleuse tribune naturelle au sommet. Simoni se souvient encore du “rugissement bruyant qui vous fait vibrer les tympans, comme si quelqu’un avait marqué un but au stade”. Dans les derniers virages du Monte Zoncolan, les gens se rassemblent et boivent comme s’ils partageaient un pique-nique un dimanche habituel, en attendant de voir les coureurs passer un par an, séparé par quelques minutes ou une heure et demie. Le Zoncolan est un effort douloureux au ralenti, même pour les meilleurs. Craint jusqu’en 1997 et 2003, il est désormais célébré comme une star.

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor