Voir tout
Loading...
Voir tout

Nizzolo… enfin !

21/05/2021

Giacomo Nizzolo remporte l'étape 13 du Giro d’Italia !

Giacomo Nizzolo prive Elia Viviani d'une victoire dans sa ville natale, Egan Bernal se projette vers le Zoncolan pour défendre sa Maglia Rosa

Giacomo Nizzolo a signé sa première victoire d’étape sur le Giro d’Italia à 32 ans et après avoir déjà figuré 16 fois dans le top 3. Les échappés Simon Pellaud, Samuele Rivi et Umberto Marengo ont été repris à 7km de l’arrivée, laissant la voie libre au champion d’Italie et d’Europe pour s’imposer dans la ville natale d’Elia Viviani, neuvième sur le Corso Porta Nuova à Vérone. Nizzolo s’est jeté dans l’aspiration d’Edoardo Affini, qui a tenté d’anticiper le sprint massif en attaquant dans le dernier kilomètre mais a dû se contenter de la deuxième place. Peter Sagan complète le podium et conserve la Maglia Ciclamino. Dans la bataille pour le classement général, Egan Bernal a tranquillement conservé la Maglia Rosa à la veille de l’arrivée attendue sur le Monte Zoncolan.

L’ÉTAPE

1 – Giacomo Nizzolo (Team Qhubeka Assos) – 198 km en 4h42’19”, vitesse moyenne de 42,080 km/h

2 – Edoardo Affini (Jumbo-Visma) m.t.

3 – Peter Sagan (Bora – Hansgrohe) m.t.

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)

2 – Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech) +45”

3 – Damiano Caruso (Team Bahrain Victorious) +1’12”

LES MAILLOTS DISTINCTIFS

Maglia Rosa, leader du classement général, parrainée par Enel – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)

Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainée par Segafredo Zanetti – Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)

Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainée par Banca Mediolanum – Geoffrey Bouchard (AG2R Citroen Team)

Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainée par Intimissimi Uomo – Egan Bernal (Ineos Grenadiers), porteur : Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech)

Statistiques et déclarations

Première victoire d’étape sur le Giro pour Giacomo Nizzolo, qui ne détient plus le record du nombre de podiums sans victoire. Ce record revient à Pietro Rimoldi (14).

C’est la deuxième fois qu’Edoardo Affini finit deuxième cette année. Affini avait été le plus rapide derrière son compatriote Filippo Ganna dans le contre-la-montre d’ouverture de Turin.

Avec la cinquième Maglia Rosa d’Egan Bernal, la Colombie a désormais occupé la tête du classement général du Giro d’Italia pendant 20 jours. Seul Nairo Quintana devance Bernal : 9.

Le vainqueur d’étape Giacomo Nizzolo s’est exprimé en conférence de presse : “Cette victoire a énormément de signification pour ma carrière. Bien sûr, en repensant à l’étape de Turin [en 2016], je pensais qu’elle me revenait mais les commissaires en ont décidé autrement. Plusieurs fois, j’ai pensé que j’aurais pu gagner et que j’avais fait des erreurs mais je savais que j’avais le potentiel pour gagner sur le Giro d’Italia comme ailleurs. Aujourd’hui, ce n’était pas le meilleur final pour moi. Je préfère quand c’est plus technique. Edoardo Affini était mon point de référence pour les 3 derniers km en ligne droite. Quand il est parti sur la droite, j’ai réagi. J’ai pris le risque de perdre pour gagner.

La Maglia Rosa Egan Bernal a déclaré : “Ça aurait été encore mieux de rester au lit pour récupérer des étapes précédentes mais j’ai pu récupérer un peu quand même parce que c’était une journée tranquille. Tout le monde voulait ce type de scénario aujourd’hui. À mon avis, le Giro est encore long. J’ai un petit avantage mais tout peut encore arriver dans cette course. Je dois rester calme pour ne pas perdre la première place. À propos du Monte Zoncolan, je sais simplement que celui qui a les jambes peut faire une différence dans les 3 derniers km.

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor