Voir tout
Loading...
Voir tout

Gros coup pour Martin, coup de mou pour Bernal

26/05/2021

Le vétéran irlandais s'impose à Sega di Ala, Egan Bernal conserve la Maglia Rosa malgré l'assaut de Simon Yates.

Daniel Martin a résisté au retour des favoris pour remporter la 17e étape du Giro d’Italia, longue de 193km entre Canazei et Sega di Ala. João Almeida et Simon Yates complètent le podium. Incapable de suivre les meilleurs grimpeurs du jour, Egan Bernal a souffert mais il s’est accroché à son dauphin Damiano Caruso pour conserver la Maglia Rosa. Hugh Carthy et Aleksandr Vlasov, 3e et 4e au départ de cette étape, sont les principaux perdants d’une journée intense qui a permis à Yates de remonter sur le podium.

L’ÉTAPE

1 – Daniel Martin (Israel Start-Up Nation) – 193km n 4h54’38”, vitesse moyenne de 39,303 km/h

2 – João Almeida (Deceuninck – Quick-Step) +13”

3 – Simon Yates (Team BikeExchange) +30”

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)

2 – Damiano Caruso (Bahrain Victorious) +2’22’’

3 – Simon Yates (Team BikeExchange) +3’23”

4 – Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech) +6’03”

5 – Hugh Carthy (EF Education – Nippo) +6’09”

LES MAILLOTS DISTINCTIFS

Maglia Rosa, leader du classement général, parrainée par Enel – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)

Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainée par Segafredo Zanetti – Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)

Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainée par Banca Mediolanum – Geoffrey Bouchard (AG2R Citroen Team)

Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainée par Intimissimi Uomo – Egan Bernal (Ineos Grenadiers), porteur : Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech)

Statistiques et déclarations

Première victoire sur le Giro d’Italia pour Dan Martin, qui devient le 102e coureur à s’être imposé sur les trois Grands Tours. Deux autres Irlandais l’ont fait avant lui : Seamus Elliott et Sam Bennett.

C’est la huitième victoire d’étape irlandaise sur le Giro. La dernière avait été l’oeuvre de Sam Bennett sur la dernière étape à Rome en 2018. Le seul autre Irlandais à s’être imposé au sommet était Martin Earley à Sauze d’Oulx en 1986.

Neuvième Maglia Rosa pour Egan Bernal, soit autant que pour Nairo Quintana. Il pourrait devenir demain le Colombien à avoir passé le plus de temps en tête du Giro d’Italia.

Le vainqueur d’étape Dan Martin s’est exprimé en conférence de presse : “J’ai secoué la tête sur la ligne d’arrivée parce que je ne pensais pas gagner. Mon plan était de prendre l’échappée aujourd’hui mais avec le vent de face très fort, surtout dans la vallée, ça coupé l’élan de notre groupe. Au pied de l’ascension, je n’étais pas très optimiste, mais je me sens très bien depuis la semaine dernière, donc j’ai fait un gros effort et j’ai lâché mes compagnons d’échappée sur un passage pentu. J’ai fait une reconnaissance de cette montée après le Tour of the Alps. C’est une montée brutale qui peut amener de belles courses. Je savais que le plus dur était à venir et je savais aussi que les leaders pour le général allaient attaquer dans la partie la plus dure. J’espérais conserver un bon écart pour les 3 derniers km, et ensuite donner tout ce que j’avais. Au final, j’ai bien maîtrisé mon rythme sur toute la montée. Je ne peux pas y croire. Je suis venu pour remporter une étape, c’est vraiment quelque chose d’y être parvenu. Le Giro est une belle course que je n’ai pas pu disputer souvent.

Le porteur de la Maglia Rosa Egan Bernal a déclaré en conférence de presse : “Peut-être qu’il aurait été mieux de reconnaître cette ascension finale. Mais il est impossible de voir toutes les étapes à l’avance et je n’ai pas perdu beaucoup de temps donc ça s’est plutôt bien passé pour une journée qui n’était pas la meilleure pour moi. J’ai essayé de suivre Yates mais quand j’ai réalisé que je ne pouvais pas, j’ai regardé derrière pour prendre la roue de Caruso et j’ai essayé de ne pas être distancé par lui aussi. Bien sûr que je ne suis pas imbattable, mais vous voyez la grinta des coureurs dans les moments difficiles. D’autres étaient tout simplement plus forts que moi aujourd’hui. C’était formidable d’avoir un ami comme Dani Martine à mes côtés. Je veux rester concentré jusqu’à l’arrivée du Giro.”

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor