Voir tout
Loading...
Voir tout

Ewan bondit et rebondit

14/05/2021

Caleb Ewan s’est offert sa deuxième victoire au sprint sur le Giro d’Italia 2021 dans un final très disputé avec des pourcentages à Termoli après que le peloton ait repris les échappés Simon Pellaud, Umberto Marengo et Mark Christian. L’Australien a répondu à une accélération de Fernando Gaviria pour finalement s’imposer devant Davide Cimolai et Tim Merlier. Il prend la tête du classement par points tandis qu’Attila Valter a conservé la Maglia Rosa pour une deuxième journée.

L’ÉTAPE

1 – Caleb Ewan (Lotto Soudal) – 181km en 4h42’12”, vitesse moyenne de 38,483 km/h

2 – Davide Cimolai (Israel Start-Up Nation) m.t.

3 – Tim Merlier (Alpecin-Fenix) m.t.

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Attila Valter (Groupama – FDJ)

2 – Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick-Step) +11”

3 – Egan Bernal (Ineos Grenadiers) +16”

LES MAILLOTS DISTINCTIFS

Maglia Rosa, leader du classement général, parrainée par Enel – Attila Valter (Groupama – FDJ)

Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainée par Segafredo Zanetti – Giacomo Nizzolo (Team Qhubeka Assos)

Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainée par Banca Mediolanum – Caleb Ewan (Lotto Soudal)

Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainée par Intimissimi Uomo – Attila Valter (Groupama – FDJ)

Statistiques et déclarations

5e victoire d’étape sur le Giro d’Italia pour Caleb Ewan après avoir remporté la 7e étape à Alberobello en 2017, la 8e étape à Pesaro et la 11e étape à Novi Ligure en 2019, et la 5e étape à Cattolica il y a deux jours.

37e victoire d’étape australienne sur le Giro d’Italia. Les compteurs avaient été ouverts par Michael Wilson le 15 mai 1982 à Cortona. C’est le sixième bilan national le plus élevé, ex-aequo avec l’Allemagne.

C’est la première fois que Caleb Ewan est en tête du classement par points du Giro d’Italia. Les Australiens qui l’ont précédé sont Robbie McEwen (à 24 reprises), Cadel Evans (11), Matt Goss (8), Phil Anderson (7), Graeme Brown (2).

Deuxième podium d’étape pour Davide Cimolai, qui a également fini deuxième de la 2e étape à Canale.

Le vainqueur d’étape Caleb Ewan s’est exprimé en conférence de presse : “Ce n’était pas plus facile que ce à quoi on s’attendait, je dirais plutôt que c’était plus difficile, parce qu’il a fallu un train complet jusqu’au virage à 1km de l’arrivée et ça a roulé à fond dans la montée. C’était une étape difficile à gagner. Ma victoire doit beaucoup au travail de mes équipiers. Être un leader, ce n’est pas naturel pour moi, je n’ai pas eu de mentor pour prendre ce rôle, j’ai appris en perdant. Je suis un peu exigeant parfois mais je ne veux pas être le mec qui met les gars mal à l’aise quand ils viennent sur une course.

La Maglia Rosa Attila Valter a déclaré : “Surtout, aujourd’hui, j’ai profité. J’ai eu de la chance avec la météo et le vent. Je suis chanceux que ça n’ait pas été une étape nerveux. J’entendais les gens crier mon nom ou ‘Maglia Rosa’. Il y a eu une réaction incroyable en Hongrie, plus que ce à quoi je pouvais m’attendre. De nombreux médias non-cyclistes ont écrit sur ma prise de la Maglia Rosa, donc les gens peuvent en apprendre plus sur le cyclisme dans mon pays. Hier, je n’ai pas mis les données de course sur mon compteur mais ça s’est bien passé quand même. Demain, je ferai très attention au parcours mais le plus important c’est d’être bien dans la tête, plutôt que de stresser à propos du parcours. Ce sera plus exigeant demain. J’ai juste besoin d’un bon sommeil pour avoir de bonnes jambes.

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor