Voir tout
Loading...
Voir tout

Le Joker Vendrame n’a pas blagué

20/05/2021

Andrea Vendrame Tappa 12 Stage 12

Andrea Vendrame remporte la 12e étape du Giro d’Italia et Egan Bernal conserve la Maglia Rosa

Andrea Vendrame (AG2R Citroen Team), surnommé “Joker” en écho au célèbre anti-héros, a offert à l’Italie un deuxième victoire d’étape au 12e jour de course sur le Giro 2021, après le succès de Filippo Ganna dans le contre-la-montre d’ouverture à Turin. Le coureur polyvalent de Vénétie a dominé l’Australien Chris Hamilton dans un sprint à deux à Bagno di Romagna après s’être extirpé d’un groupe de 16 échappés parmi lesquels on retrouvait Geoffrey Bouchard, équipier de Vendrame et plus que jamais porteur de la Maglia Azzurra après une moisson de points au classement de la montagne. Après avoir pris la 3e place, Gianluca Brambilla a perdu un rang au profit de George Bennett pour sprint irrégulier.

Au sein du peloton, Vincenzo Nibali et Giulio Ciccone ont attaqué dans la dernière ascension. Nibali a poursuivi son effort dans la descente pour franchir la ligne d’arrivée avec 7’’ d’avance sur le groupe Maglia Rosa. Egan Bernal (Ineos Grenadiers) reste en tête du classement général après une étape marquée par l’abandon de l’ancien leader de la course Alessandro De Marchi, du vainqueur de la 6e étape Gino Mäder et de Marc Soler, en lice pour un bon classement général.

L’ÉTAPE

1 – Andrea Vendrame (AG2R Citroen Team) – 212km en 5h43’48”, vitesse moyenne de 36,998 km/h

2 – Christopher Hamilton (Team DSM) m.t.

3 – George Bennett (Jumbo-Visma) +15”

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)

2 – Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech) +45”

3 – Damiano Caruso (Team Bahrain Victorious) +1’12”

LES MAILLOTS DISTINCTIFS

  • Maglia Rosa, leader du classement général, parrainée par Enel – Egan Bernal (Ineos Grenadiers)
  • Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainée par Segafredo Zanetti – Peter Sagan (Bora-Hansgrohe)
  • Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainée par Banca Mediolanum – Geoffrey Bouchard (AG2R Citroen Team)
  • Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainée par Intimissimi Uomo – Egan Bernal (Ineos Grenadiers), porteur : Aleksandr Vlasov (Astana – Premier Tech)

Statistiques et déclarations

  • Première victoire d’étape en quatre participations sur le Giro d’Italia pour Andrea Vendrame, qui avait fini 2e derrière Esteban Chaves après avoir essuyé un incident mécanique lors de la 19e étape à San Martino di Castrozza wn 2019. Sa dernière victoire remontait au 22 avril 2019 sur le Tro Bro Léon, avec Androni Giocattoli.
  • Chris Hamilton dispute son quatrième Giro d’Italia mais c’est la première fois qu’il monte sur le podium d’une étape (2e).
  • Egan Bernal prend sa quatrième Maglia Rosa, après s’être offert trois maillots jaunes sur le Tour de France 2019.
  • Geoffrey Bouchard prend sa quatrième Maglia Azzurra, comme son compatriote Laurent Fignon, dernier Français à avoir remporté le classement de la montagne sur le Giro (en 1984). Le dernier Français à avoir porté le maillot de leader du classement de la montagne était Sandy Casar, qui l’avait gardé trois jours en 2006. Ce maillot distinctif a été introduit en 1974. Il est resté vert jusqu’en 2011 et est bleu depuis.

Le vainqueur d’étape Andrea Vendrame s’est exprimé en conférence de presse : “Je savais que j’étais le plus rapide parmi les quatre derniers échappés. J’ai appris de ma deuxième place à San Martino di Castrozza il y a deux ans. J’ai cherché cette victoire et j’ai étudié le parcours avec beaucoup d’attention. Il y a eu une grande bataille dans les premiers 70km et il faut toujours un peu de chance pour être dans l’échappée. Dans la dernière ascension, j’ai essayé d’anticiper les mouvements des grimpeurs, puis j’ai un peu récupéré. Je voulais à tout prix repartir avec cette victoire.”

La Maglia Rosa Egan Bernal a déclaré : “Bien sûr, Vincenzo Nibali est un coureur avec une grande expérience. Il peut vous faire perdre ou gagner un Giro. Le suivre dans une descente signifie prendre le risque de chuter. Je savais qu’il restait 4km après la dernière descente et j’avais encore des équipiers avec moi donc je ne me suis pas inquiété. Nibali a pris un petit avantage et on doit toujours faire attention à lui. Demain, c’est une étape plate. Ça a l’air tranquille sur le papier mais j’attendrai l’arrivée avant de penser au Zoncolan. Je n’ai jamais monté ke Zoncolan. Tout le monde dit que c’est extrêmement dur, tout particulièrement les 3 derniers km.”

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor