Voir tout
Loading...
Voir tout

Gino II et Attila I

13/05/2021

Gino Mäder vainqueur à Ascoli Piceno (San Giacomo), Attila Valter en Rosa

Gino Mäder s’est offert une belle victoire en solitaire au sommet de l’ascension de 15km surplombant Ascoli Piceno pour devenir le deuxième Gino à remporter une étape du Giro, après Bartali. Le Suisse s’est extirpé d’une échappée de six coureurs pour venger son leader Mikel Landa, contraint à l’abandon après une chute la veille. La bataille pour la Maglia Rosa a vu Egan Bernal et Remco Evenepoel se montrer les plus en jambes parmi les principaux prétendants, mais le jeune Attila Valter s’est accroché pour devenir le premier Hongrois à prendre la tête d’un Grand Tour. Le jeune talent de 22 ans avait préparé le Giro en tant que domestique pour Thibaut Pinot, finalement absent en raison de douleurs au dos.

L’ÉTAPE

1 – Gino Mäder (Bahrain Victorious) – 160km en 4h17’52”, vitesse moyenne de 37,229 km/h

2 – Egan Bernal (Ineos Grenadiers) +12″

3 – Daniel Martin (Israel Start-Up Nation) m.t.

4 – Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick-Step) m.t.

5 – Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) +14″

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Attila Valter (Groupama – FDJ)

2 – Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick-Step) +11”

3 – Egan Bernal (Ineos Grenadiers) +16”

LES MAILLOTS DISTINCTIFS

  • Maglia Rosa, leader du classement général, parrainée par Enel – Attila Valter (Groupama – FDJ)
  • Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainée par Segafredo Zanetti – Giacomo Nizzolo (Team Qhubeka Assos)
  • Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainée par Banca Mediolanum – Gino Mäder (Bahrain Victorious)
  • Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainée par Intimissimi Uomo – Attila Valter (Groupama – FDJ)

Statistiques et déclarations

  • Première victoire pour Gino Mäder sur le Giro. C’est sa deuxième victoire professionnelle après une étape du Tour of Hainan en Chine en 2018. Le dernier Suisse vainqueur d’étape sur la Corsa Rosa était Silvan Dillier à Terme Luigiane en 2017.
  • Mäder est le deuxième coureur appelé Gino à remporter une étape du Giro, après Bartali (17 victoires entre 1935 et 1950).
  • Attila Valter est le premier Hongrois leader d’un Grand Tour. Il est le deuxième coureur de l’équipe FDJ, désormais la Groupama-FDJ, à porter la Maglia Rosa sur le Giro, après Bradley McGee pendant deux jours en 2004.
  • C’est la première fois que les six premières étapes du Giro d’Italia sont remportées par des coureurs de six nationalités différentes : Italie (Ganna), Belgique (Merlier), Pays-Bas (Van der Hoorn), États-Unis d’Amérique (Dombrowski), Australie (Ewan) et Suisse (Mäder).

Le vainqueur d’étape Gino Mäder s’est exprimé en conférence de presse : Hier était une journée très triste après la perte de [Mikel Landa] suite à une chute. Aujourd’hui, on avait d’autres objectifs. Évidemment, puisqu’on ne protège plus Mikel, on doit courir de façon offensive et tenter les échappées. Matej [Mohoric] a fait un boulot incroyable. Il a cru en moi et il m’a dit hier que c’était une étape pour moi. Je suis vraiment heureux de gagner comme ça. Je ne sais pas grand chose sur Gino Bartali. Mes parents ont toujours été des cyclistes. Je suis simplement honoré d’avoir le même prénom mais je suis loin d’avoir accompli les exploits de Bartali et je n’atteindrai probablement jamais son niveau. Pour moi, le Giro a toujours été la plus belle course du monde. C’est une course dont j’ai toujours rêvé de faire partie. être vainqueur d’étape, c’est encore mieux.”

La Maglia Rosa Attila Valter a déclaré : “Je suis désolé de décevoir Remco [Evenepoel] et [Egan] Bernal mais ils auront leur chance. J’ai essayé de rester avec eux aujourd’hui. Plus je me rapprochais de l’arrivée, plus je croyais à la Maglia Rosa. Je me suis battu pour ce maillot comme si ma vie en dépendait. Je suis très heureux. J’ai de bonnes jambes ces jours-ci. Je suis déjà content de ce que j’ai accompli mais je ne serais pas étonné qu’il y ait d’autres surprises ensuite. J’espère faire ‘une Almeida’ et rester leader un moment. Ça me donne beaucoup de confiance. À l’avenir, je veux revenir pour gagner la Maglia Rosa le dernier jour. J’espère toujours une Grande Partenza du Giro majestueuse à Budapest, et j’espère y participer.

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor