Voir tout
Voir tout

Un Giro nouvelle génération

26/10/2020

Ce Giro d’Italia a vu l'émergence d'une nouvelle génération de talents venus s'imposer sur le devant de la scène.

Le triomphe de Tao Geoghegan Hart (25 ans) à l’issue de ce Giro, devant son cadet Jai Hindley (24), a marqué un changement de génération majeur, dont les premiers signes ont pu être observés lors des compétitions cyclistes internationales disputées depuis un an et demi.

 

En remontant le palmarès de la Corsa rosa, il faut aller jusqu’en 2008 pour trouver un podium final mené par deux coureurs de moins de 26 ans et notamment Alberto Contador, vainqueur à 25 ans. Cette année, on trouve trois coureurs de moins de 25 ans dans le top 5, grâce à l’apport de João Almeida, 4e à seulement 22 ans après avoir porté la Maglia Rosa pendant 15 jours.

 

Le 103e Giro d’Italia s’est élancé de Monreale avec un contre-la-montre individuel remporté par Filippo Ganna, champion du monde du contre-la-montre et auteur à 24 ans du meilleur temps à Palerme, pour s’offrir la première Maglia Rosa. Le coureur de Verbania s’est encore illustré dans la 5e étape, avec une victoire en solitaire à Camigliatello Silano et il a également dominé les deux autres contre-la-montre individuels (14e et 21e étapes).

 

La première arrivée au sommet, sur les pentes de l’Etna (3e étape), a permis au Portugais João Almeida de prendre la Maglia rosa aux dépens de Ganna. Il l’a ensuite conservée jusqu’à la 18e étape, avant de perdre la tête du général dans la montée des Laghi di Cancano.

 

La jeunesse a également triomphé de l’expérience avec les succès de Jhonatan Narváez (23) à Cesenatico, lors de la 12e étape, et Ben O’Connor (24), à San Daniele Del Friuli, au 17e jour de course.

 

Des résultats impressionnants pour la nouvelle application, le nouveau site et les réseaux sociaux

Le nouveau site du Giro d’Italia et la nouvelle application ont généré de très bons chiffres, traduisant un intérêt croissant.

 

Le site (www.giroditalia.it) a dépassé les 119 million de pages vues, une augmentation de 50% en comparaison avec 2019. Le nombre de visiteurs uniques est également en croissance : plus de 7 millions entre le site et l’application.

 

Sur les réseaux sociaux, le nombre d’abonnés a dépassé les 3 millions, ce qui correspond à l’augmentation constante du nombre de fans du Giro d’Italia.

Un Giro de plus en plus éco-durable

Le Giro d’Italia a également voulu démontrer son engagement continu pour l’environnement à travers le choix des véhicules qui ont accompagné les coureurs au fil des 3 360,90km de la Corsa Rosa.

 

La flotte comprenait 43 voitures Toyota, 37 RAV4 et 6 Corolla Touring Sports, toutes équipés avec la dernière version de la technologie hybride Toyota, pour combiner la performance, une grande efficacité énergétique et de très faibles émissions de gaz à effet de serre. La technologie de pointe de Toyota a été démontré par sa berline à hydrogène, le Mirai (une voiture électrique dont l’énergie est générée à bord à partir d’hydrogène, et dont la seule émission est l’eau), utilisé lors des trois contre-la-montre individuels.

 

Le projet Ride Green 2020 s’est également achevé à Milan. Grâce aux partenaires Eurosintex, Greentire, Corepla et Ricrea, 45 254 kilogrammes de déchets ont été collectés sur le Giro, dont 89% ont été recyclés avec les consortiums locaux des chaînes d’approvisionnement et de recyclage sur les territoires concernés, participant ainsi à l’économie similaire tout en limitant les émissions.

top sponsor