Voir tout
Voir tout

Giro d’Italia 2022 : une dégustation étoilée avec les merveilles du Made in Italy

12/11/2021

Un événement a été organisé hier soir avec de nombreux amis du Giro d’Italia à l’Enoteca Signorvino in Valpolicella, à Vérone. La soirée a consisté en une dégustation de plats et vins, des merveilles italiennes que la Corsa Rosa met en avant chaque année. Giancarlo Perbellini, le chef aux 2 étoiles Michelin, qui a également dédié un plat à l’arrivée du Giro (ravioli farci avec de la pâte et des haricots) a présenté les plats aux invités de la famille Veronesi, propriétaires de Signorvino et du Gruppo Calzedonia (qui, avec sa marque Intimissimi Uomo, a parrainé la Maglia Bianca 2021).

La Specialissima Giro 105 a également été présentée par Bianchi, qui produit 105 exemplaires de cette édition limitée – comme le nombre d’éditions de la Corsa Rosa.

L’événement a accueilli le Ministre italien des politiques agricoles, alimentaires et forestières, Stefano Patuanelli; le Gouverneur de la Région Vénétie, Luca Zaia; le Maire de Vérone, Federico Sboarina; le Président de RCS MediaGroup, Urbano Cairo, le PDG de RCS Sport, Paolo Bellino, le Directeur du Giro d’Italia, Mauro Vegni, le Directeur de La Gazzetta dello Sport, Stefano Barigelli, le Président de la Fédération italienne de cyclisme, Cordiano Dagnoni, accompagnés par des représentants des partenaires de la Corsa Rosa et des coureurs, parmi lesquels Alberto Bettiol, Davide Formolo et Lorenzo Fortunato.

Déclarations

Le Ministre italien des politiques agricoles, alimentaires et forestières, Stefano Patuanelli a dit : “Chaque endroit sur notre territoire incarne l’excellence, et l’excellence peut être magnifiée, dans ce cas, par le Giro d’Italia. Dans les semaines de mai, c’est comme si nous devenions tous cyclistes. Le Giro, c’est l’enthousiasme et une histoire unique.”

Sandro Veronesi, Président de Gruppo Calzedonia, a dit : “Accueillir cet événement ici à Signorvino in Valpolicella n’est pas seulement un plaisir “sportif”, mais aussi une expérience gastronomique et œnologique unique parmi les vins et les plats italiens typiques. Avec Intimissimi Uomo, nous stimulons également une passion partagée par de nombreux hommes, à l’image du Giro d’Italia. Toutes les excellences ‘Made in Italy’ se marient parfaitement.”

Le Chef Giancarlo Perbellini a dit : “Pour dédier un plat au Giro d’Italia à Vérone, je me suis inspiré d’une recette traditionnelle locale très appréciée. J’ai voulu la sublimer de façon contemporaine, en mettant des pâtes de semoule à l’intérieur de la pâte aux oeufs. Ces deux anciennes traditions de la cuisine italienne – l’une née au nord, l’autre au sud – interagissent bien ensemble dans un plat avec les bons ingrédients d’accompagnement. J’ai voulu proposer la recette en deux versions, un plat Automne-Hiver, qui voit les raviolis de pâtes et haricots servis avec radicchio et châtaignes. L’autre, un plat printemps-été, avec émulsion de tomate et Monte Veronese. Le premier se caractérise par sa saveur intense, très ronde. L’autre est plus délicat et doux. Ils ont été conçus pour accompagner les deux moments de la nouvelle édition à venir : l’annonce de l’arrivée à Vérone de l’un des événements sportifs les plus importants d’Italie, et celle de l’étape finale avec le couronnement de la Maglia Rosa dans les Arènes.”

Cordiano Dagnoni, Président de la Fédération italienne de cyclisme, a dit : “Le Giro d’Italia, patrimoine culturel et sportif de notre pays, revient chaque année comme une grande fête qui traverse la péninsule. J’ai pu voir le parcours et je dois dire que l’arrivée à Vérone est très impressionnante. Je me souviens du rugissement à l’entrée des Arènes pour l’exploit de Francesco Moser, qui a réussi à triompher de Laurent Fignon en 1984. Ce Giro promet d’être important et j’ai identifié deux moments à ne pas manquer : le Mortirolo, la montée lombarde qui a lancé il Pirata, et le Blockhaus dans les Abruzzes. Bonne route à tous.”

Alberto Bettiol (EF Education–Nippo) a dit : “C’est un Giro que j’aime bien, ça a l’air très dur. Il y a beaucoup d’étapes qui me conviennent, surtout celles de moyenne montagne. Je ferai tout pour être au départ.”

Lorenzo Fortunato (Eolo–Kometa), vainqueur de l’étape du Zoncolan sur le Giro d’Italia, a dit : “Nous attendons les invitations des organisateurs pour l’année prochaine. En attendant, j’ai étudié les parcours de ce Giro et il y a des montées importantes, j’aimerais bien tenter à nouveau de gagner une étape en essayant de bien faire au classement général, peut-être dans le top 10.”

Davide Formolo (UAE Team Emirates) a dit : “C’est un Giro spécial pour moi puisqu’il se termine sur les terres où je suis né. Il y a beaucoup d’étapes difficiles et il sera important d’être à 100% dès la première semaine. Le grand final dans les Arènes de Vérone sera certainement passionnant.”

Seguici
sui social
# giro

Vous voulez suivre l'actualité du Giro d'Italia et des autres courses de RCS Sport ?

Inscrivez-vous
à la newsletter du Giro d’Italia

top sponsor

official partners

official licensees