retournez aux infos

16 mai 2019

La jeunesse italienne au pouvoir

Fausto Masnada (Androni Giocattoli-Sidermec) est devenu le premier vainqueur d’étape italien du 102e Giro d’Italia en prenant le meilleur sur son compagnon d’échappée, son compatriote Valerio Conti (UAE Team Emirates), jeudi à San Giovanni Rotondo. Conti est le nouveau leader de la course avec 1’41” d’avance sur un autre italien, Giovanni Carboni (Bardiani-CSF), nouveau leader du classement du meilleur jeune. Porteur de la Maglia Rosa depuis la 1re étape, Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) descend à la 10e place au général, à 5’24”.

STATISTIQUES

  • Première victoire sur le Giro d’Italia pour Fausto Masnada, qui n’avait jamais intégré le top 20 d’une étape jusqu’à présent. Il s’agit de sa deuxième participation sur la Corsa Rosa. Il est le troisième Fausto à remporter une étape du Giro, après Coppi et Bertoglio, qui ont également remporté le classement général.
  • C’est la 19e victoire sur le Giro d’Italia pour une équipe dirigée par Gianni Savio. La première remonte au succès du Vénézuélien Leonardo Sierra lors de la 17e étape en 1990, et la dernière était venue de Roberto Ferrari sur la 11e étape en 2012.
  • Le dernier doublé italien sur une étape du Giro d’Italia avait été réalisé par Enrico Battaglin et Giovanni Visconti l’an dernier à Santa Ninfa (5e étape).
  • Valerio Conti est le premier porteur italien de la Maglia Rosa depuis Vincenzo Nibali à Turin, à la fin du Giro d’Italia 2016. C’est la première fois qu’il est en tête d’une course par étapes.

RÉSULTAT FINAL

1 – Fausto Masnada (Androni Giocattoli – Sidermec) – 238km en 5h45’01”, vitesse moyenne de 41,389km/h

2 – Valerio Conti (UAE Team Emirates) +5″

3 – José Joaquin Rojas (Movistar Team) +38″

MAILLOTS

  • Maglia Rosa, leader du classement général, parrainé par EnelValerio Conti (UAE Team Emirates)
  • Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainé par SegafredoPascal Ackermann (Bora – Hansgrohe)
  • Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainé par Banca MediolanumGiulio Ciccone (Trek – Segafredo)
  • Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainé par EurospinGiovanni Carboni (Bardiani CSF)

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Valerio Conti (UAE Team Emirates)

2 – Giovanni Carboni (Bardiani CSF) +1’41 »

3 – Nans Peters (AG2R La Mondiale) +2’09 »

CONFÉRENCE DE PRESSE

Le vainqueur d’étape Fausto Masnada a déclaré en conférence de presse : “Il nous a fallu une heure et demi pour que l’échappée parte. Le rythme était fou. Heureusement, j’étais dans le bon coup. On a bien collaboré. Il y avait plusieurs bons rouleurs dans l’échappée et je savais que je devais faire la différence dans l’ascension parce que le sprint n’est pas mon point fort. Valerio Conti a compris que c’était la bonne chose à faire et on a roulé ensemble jusqu’à l’arrivée. Aujourd’hui, j’ai obtenu quelque chose à quoi je ne m’attendais pas.”

La Maglia Rosa Valerio Conti a déclaré en conférence de presse : “Je savais que Roglic avait l’intention de laisser la Maglia Rosa à quelqu’un d’autre. Mais tout le peloton le savait. Beaucoup d’entre nous voulaient partir en échappée. Fausto Masnada était plus fort que moi. Pour un Italien, la Maglia Rosa est la plus belle chose sur terre. Je vais essayer de tenir aussi longtemps que possible, jusqu’à ce que mes jambes et mon coeur disent stop.”

L’ÉTAPE DE DEMAIN

7e étape – Vasto-L’Aquila 185 km – dénivelé 2.400 m

Le parcours présente un profil vallonné. L’étape s’élance en bord de mer, jusqu’à Ortona, et suit ensuite d’incessantes ondulations dans les terres intérieures, avec des ascensions à Ripa Teatina et Chieti. Svolte di Popoli, avant le plateau menant à L’Aquila, est la seule ascension répertoriée. Après le grand prix de la montagne, de longues lignes droites avec une pente modérée mènent jusqu’à L’Aquila en traversant les zones affectées par le tremblement de terre de 2009.

Les derniers kilomètres

À 9 kilomètres de l’arrivée, le parcours quitte la route ss. 17 et emprunte l’ascension de la Via della Polveriera, avec pentes autour de 5-6%, s’élevant jusqu’à 9%. Le parcours descend vers le château en traversant la ville jusqu’à la dernière descente (en partie dans le centre), qui se termine sur un virage serré à droite. À 1.500 mètres de l’arrivée, la route se dresse à nouveau. Le dernier kilomètre présente une pente moyenne de 7%, avec un maximum à 11% à quelques hectomètres de l’arrivée avant la dernière ligne droite(450m à 7%). La ligne d’arrivée est sur une route goudronnée de 7m de large.

COUVERTURE TV

Le programme de diffusion de la 7e étape du Giro d’Italia est disponible ici.

#Giro

ok

ko