retournez aux infos

3 juin 2019

Giro E : un grand succès

La semaine dernière a vu la fin spectaculaire de l’édition 2019 du Giro E. Le premier événement mondial consacré à une course par étapes avec des vélos à assistance électrique s’est tenu du 12 mai au 1er juin sur les mêmes routes et les mêmes jours que les étapes du Giro d’Italia. Les participants ont connu leur dernier grand frisson dans les Dolomites, vers Croce d’Aune-Monte Avena, après trois semaines à vivre la vie des cyclistes professionnels, entre encouragements sur le bord des routes, le podium des signatures, les cérémonies des récompenses et l’affection réservée aux champions du Giro.

Cet événement unique s’est révélé être une expérience exceptionnelle pendant trois semaines sur les routes italiennes, de la mer jusqu’aux sommets montagneux, de la côte Tyrrhénienne à l’adriatique, de la plaine du Pô aux Alpes, des collines romagnoles aux pics des Dolomites.

Les chiffres montrent que cinq fabricants de moteurs, six marques de cycles et dix équipes impliquant 533 cyclistes on parcouru 18 étapes représentant 1,829 km de route et 24.000 mètres de dénivelé. Mais les chiffres sont relégués bien loin dans la mémoire collective du Giro E. On se souviendra surtout des voix, des histoires, des instants, des rencontres, du goût de la fatigue et de la joie de l’avoir fait.

L’essence du Giro E est de célébrer l’Italie du Giro, rouler à vélo d’une façon nouvelle et détendue. Le Giro E n’est pas une course mais une expérience unique ; ses maillots et sprints sont un jeu. La Maglia Viola du Giro E n’est pas la Maglia Rosa du Giro d’Italia : elle ne dit pas que le vélo qui l’a remportée est meilleur que les autres. Parce que parmi les coureurs, il y avait ceux complètement investis dans le défi, les observateurs et ceux venus s’imprégner de l’esprit de ces grandes sorties.

Parmi les moments privilégiés de cette édition, on retiendra par exemple l’action des “scouts” de Pinarello, qui s’investissaient auprès des participants moins expérimentés et moins enclins à lâcher les freins dans les descentes. Il y a eu la visite de Max Lelli, capitaine de l’équipe Agenzia Nazionale del Turismo : sait-on combien de journalistes du monde entier il a invité ? Il est devenu le leader de ce groupe, roulant au côté d’anciens pros comme Diego Cecchi, Alex Turrin, Daniele Colli et Christian Delle Stelle. Et que dire de Cristiano De Rosa, le seul fabricant de cycles à affronter en personne les défis du Giro E ?

L’équipe Milano Cortina 2026 a porté haut la candidature pour l’organisation des Jeux olympiques d’hiver, mettant sur un vélo des athlètes de renom qui n’avaient jamais connu pareil expérience. Sans oublier les clients invités par Mediolanum, Castelli et Segafredo, le projet Bike For Dream et l’équipe féminine Kilocal-Selle SMP.

On se souviendra des invités spéciaux qui ont donné aux autres participants le sentiment de vivre un rêve éveillé : des champions cyclistes comme Gianni Bugno, Andrea Tafi, Edita Pučinskaitė, Fabiana Luperini, Diana Žiliūtė, Giorgia Fraiegari ; et des athlètes de renommée mondiale et olympique comme Alessandra Sensini, Cristian Zorzi, Francesca Lollobrigida, Massimiliano Monti, Andrea Lalli, Luca Toni, Carlton Myers, Valentina Marchei, Fabio Triboli, Ivan Zaytsev, Margherita Granbassi et Mara Santangelo.

LES MAILLOTS

Maglia Viola Enel X, classement général – Epowers Factory Team

Maglia Arancio Continental, classement de la régularité – Toyota

Maglia Verde Intimissimi Uomo, meilleure jeune équipe – Kilocal-Selle SMP

Maglia Rossa Automobile Club d’Italia ACI, classement des sprints – Epowers Factory Team

GIRO E

Le Giro E est une expérience cycliste amateur pour dix équipes de six coureurs chacune qui, avec des vélos à assistance électrique, ont affronté des défis réguliers sur les routes de 18 étapes du Giro d’Italia 2019 (les contre-la-montre étaient exclus). Le Giro E s’est déroulé en Italie, sur les mêmes routes et les mêmes jours que la Corsa Rosa, du 12 mai au 1er juin.

Même 

Il ne s’agit pas d’une course, mais quatre maillots distinctifs sont attribués à la fin de chaque étape : Viola pour le classement général, Arancione pour la régularité, Rossa pour le sprint, Verde pour l’équipe la plus jeune. Chaque étape présentera une longueur variable (maximum : 115 km), en fonction de la difficulté. Le dénivelé positif est de 2.400 mètres par étape, en moyenne.

LES ÉQUIPES

Agenzia Nazionale del Turismo // Bike For Dream // Castelli-Segafredo // Pinarello // Mediolanum // De Rosa // Toyota // Milano Cortina 2026 // Epowers Factory Team // Kilocal-Selle SMP

TITLE SPONSOR

Enel X

OFFICIAL CAR SPONSOR

Toyota

OFFICIAL NUTRITION SPONSOR

NamedSport

ok

ko