retournez aux infos

2 juin 2019

Carapaz, premier vainqueur équatorien du Giro d’Italia

l’Équatorien Richard Carapaz (Movistar Team) a remporté le 102e Giro d’Italia après avoir défendu son avantage dans la dernière étape et conservé une marge de 1’05” sur Vincenzo Nibali tandis que Primoz Roglic reprenait sa place sur le podium aux dépens de Mikel Landa. L’Américain Chad Haga a remporté le contre-la-montre de Vérone devant les Belges Victor Campenaerts et Thomas De Gendt.

STATISTIQUES

Première victoire en WorldTour pour Chad Haga. En tant que professionnel, il avait seulement remporté la 1re étape du Tour of Elk Grove en 2013. Il a fini 6e de la 9e étape à Saint-Marin cette année sur le Giro.

Richard Carapaz est le premier Équatorien et deuxième Sud-Américain à remporter le Giro d’Italia après Nairo Quintana en 2014. Les deux se sont imposés en portant les couleurs de la Movistar.

Cette décennie, cinq nouvelles nations ont remporté le Giro d’Italia : le Canada (en 2012 avec Ryder Hesjedal), la Colombie (en 2014 avec Nairo Quintana), les Pays-Bas (en 2017 avec Tom Dumoulin), la Grande-Bretagne (en 2018 avec Chris Froome) et désormais l’Équateur.

11e podium pour Vincenzo Nibali sur un Grand Tour, soit autant que Chris Froome. Seuls Jacques Anquetil 113), Felice Gimondi, Eddy Merckx et Bernard Hinault (12) ont fait mieux. C’est son sixième podium sur le Giro d’Italia, autant qu’Alfredo Binda, Giovanni Brunero, Anquetil et Francesco Moser. Seuls Gimondi (9), Gino Bartali, Fausto Coppi et Gilberto Simoni (7) en ont plus.

Primoz Roglic est le premier Slovène sur le podium d’un Grand Tour. Sa meilleure place jusqu’à présent était 4e sur le Tour de France 2018.

CLASSEMENT GÉNÉRAL

1 – Richard Carapaz (Movistar Team)

2 – Vincenzo Nibali (Bahrain – Merida) +1’05 »

3 – Primoz Roglic (Team Jumbo – Visma) +2’30 »

4 – Mikel Landa (Movistar Team)+2’38 »

5 – Bauke Mollema (Trek – Segafredo) +5’43 »

MAILLOTS

  • Maglia Rosa, leader du classement général, parrainé par EnelRichard Carapaz (UAE Team Emirates)
  • Maglia Ciclamino, leader du classement par points, parrainé par SegafredoPascal Ackermann (Groupama-FDJ)
  • Maglia Azzurra, leader du classement de la montagne, parrainé par Banca MediolanumGiulio Ciccone (Trek – Segafredo)
  • Maglia Bianca, leader du classement du meilleur jeune, parrainé par EurospinMiguel Angel Lopez (Astana Pro Team)

RÉSULTAT DE L’ÉTAPE

1 – Chad Haga (Team Sunweb) – 17,0km en 22’07”, vitesse moyenne de 46,119 km/h

2 – Victor Campenaerts (Lotto Soudal) +4″

3 – Thomas De Gendt (Lotto Soudal) +6″

CONFÉRENCE DE PRESSE

Le vainqueur du Giro d’Italia Richard Carapaz a déclaré en conférence de presse : “Je veux profiter de cette victoire avec ma femme, mes enfants et avoir mes parents au téléphone. Je suis très fier de ce que j’ai accompli. Je suis rêvé de faire de mon rêve de remporter un Grand Tour une réalité. On ne doit jamais oublier nos rêves d’enfance. Ils peuvent toujours se réaliser avec beaucoup de travail et de détermination. Pendant mes quatre années dans le cyclisme européen, j’ai compris qu’il fallait saisir les opportunités. Les 30 secondes que j’ai gagnées sur la 15e étape étaient fondamentales. J’ai profité du marquage entre (Vincenzo) Nibali et (Primoz) Roglic. C’est là que le Giro s’est joué. Pour moi, c’est seulement le début je pense. On aspire toujours à plus.”

Vincenzo Nibali, deuxième, a dit : “Ce matin, je savais qu’il serait très difficile de remporter le Giro d’Italia. Mais je pensais pouvoir faire un bon chrono. Alors j’ai tout donné jusqu’à la fin. Deuxième sur le Giro, à reste un bon résultat, surtout quand on pense que six mois plus tôt j’avais très mal au dos après ma chute sur le Tour de France. Revenir dans le coup pour la victoire sur un Grand Tour est quelque chose de positif.”

Primoz Roglic, troisième, a dit : “C’est vraiment bien d’être sur le podium final après les différents problèmes que j’ai eus. Je me sentais fatigué aujourd’hui mais après avoir eu de gros problèmes à l’estomac dans la montagne, je ne pensais pas être compétitif dans ce contre-la-montre.”

Le vainqueur d’étape Chad Haga a dit : “Il me faut un peu plus de temps pour réaliser mais ça va venir. Ma victoire est évidemment un lot de consolation après l’abandon de Tom Dumoulin. Je suis heureux en super forme, mais c’était pour jouer un rôle de soutien. Pendant le chrono, je pensais à ce que Tom aurait fait aujourd’hui s’il avait été là. Je pensais que j’avais une vraie chance de gagner aujourd’hui parce que le parcours me correspondait bien, mieux que celui de la 9e étape. En tant qu’Américain, je suis vraiment fier de remporter une étape sur le Giro d’Italia.”

Le vainqueur du classement par points Pascal Ackermann a dit : “L’atmosphère dans l’Arena est formidable. Je n’avais jamais rien vécu de tel. Ça ajoute des sentiments particuliers à la Maglia Ciclamino, qui était un rêve d’enfance. En venant sur le Giro, j’espérais simplement une victoire mais après avoir pris mes deux étapes, il semblait intéressant de viser le maillot. Mais j’étais très déçu après ma chute. J’ai perdu beaucoup de points mais on a continué à travailler pour revenir. Je ne m’attendais pas à ce que j’ai vécu pendant ces trois semaines et je suis juste heureux de tout.”

Le Roi de la Montagne Giulio Ciccone a dit : “Ça a été un beau Giro, encore mieux que ce que j’espérais. Tout a commencé en faisant l’ascension de San Luca à fond, le premier jour, et j’ai eu le maillot presque tout le temps, sauf quand mon compagnon de chambre Gianluca Brambilla l’a pris pour une journée. Ça valait la peine de se battre tous les jours, avec en plus la victoire dans l’étape du Mortirolo.”

Le meilleur jeune Miguel Angel Lopez a dit : “Le résultat sur le Giro est un peu moins bon que ce qu’on espérait mais ce n’était pas faute de jambes, c’est à cause de la malchance. Mais je l’accepte, parce qu’on s’est battu tout du long et on a fait de notre mieux, comme toujours. Pendant une année, j’ai pensé que je pouvais gagner le Giro et je reviendrai pour gagner.”

ok

ko